"Viva España", qui est en train de devenir l'hymne de l'Espagne unie, est en fait une chanson... flamande

Ces dernières semaines, on a vu les opposants à l'indépendance investir les rues de Madrid et de Barcelone. Pour exprimer leur soutien à une Espagne unie, beaucoup entonnent "Viva España", la célèbre chanson, connue dans le monde entier.

Mais ce que beaucoup ignorent, c'est ce que Viva Espana est à l'origine une chanson... flamande, datant de 1971 sur une musique de Leo Caerts et des paroles en néerlandais de Leo Rozenstraten: "On m'a demandé d'écrire une chanson sur les vacances, et j'en ai fait quelque chose d'espagnol, parce que j'aimais aller en Espagne. C'est une chanson de pure variété, créée pour sautiller et pour s'amuser."

Interprétée au départ en flamand par la chanteuse Samantha, Viva España évoque le soleil de la péninsule, le sable et le farniente. Ce fut un succès immédiat, repris dès l'année suivante en français par Georgette Plana, mais c'est Manolo Escobar qui l'a popularisée en Espagne, dans la langue du pays, durant l'été 1973.

Un nouvel hymne espagnol?

Résultat: un succès mondial, et un disque d'or pour Léo Caerts, qui reçoit même une médaille offerte par l'Espagne dans les années 80 "parce que j'ai fait beaucoup pour la promotion du tourisme là-bas. On emmenait Samantha dans l'avion et elle chantait "Viva España" pour les gens qui partaient en Espagne... pour les mettre dans l'ambiance."

La chanson est évidemment reprise lors de tous les grands événements, comme en 2010, lorsque l'Espagne remporte la coupe du monde. Mais si elle a conquis les stades espagnols depuis longtemps, la chanson a désormais aussi investi les rues: ces dernières semaines, c'est elle que des milliers de manifestants entonnaient pour défendre une Espagne unie.

"Je ne suis pour rien là-dedans, insiste pourtant Léo Caerts: Moi, j'ai fait une chanson sur le soleil, la mer et la plage".

En attendant, Vive Espana est devenu une sorte d'hymne national, d'autant que l'officiel, nettement plus guindé, n'a toujours pas de paroles homologuées: malgré les nombreuses tentatives, les autorités n'ont jamais réussi à se mettre d'accord sur un texte.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK