Vietnam: lourdes peines pour trois blogueurs dissidents

Le tribunal d'Ho Chi Minh- Ville
Le tribunal d'Ho Chi Minh- Ville - © Aude GENET (AFP)

Trois blogueurs vietnamiens, dont un avait été soutenu publiquement par le président américain Barack Obama, ont été condamnés lundi à des peines de quatre à douze ans de prison pour propagande contre l'Etat par un tribunal d'Ho Chi Minh-Ville.

Le plus célèbre des trois, Nguyen Van Hai, déjà condamné en septembre 2008 à deux ans et demi pour fraude fiscale, a écopé de la plus lourde peine, soit douze ans d'emprisonnement suivis de cinq années d'assignation à résidence.

Ta Phong Tan, ancienne policière dont la mère s'était immolée par le feu en juillet, a été condamnée à dix ans de prison et Phan Thanh Hai à quatre ans. Ces deux peines devront être suivies de trois ans de résidence surveillée.

Le trio, qui risquait vingt ans de prison, est accusé d'avoir publié des articles politiques sur le site interdit "Club des Journalistes Libres", et des écrits sur leurs propres blogs dénonçant la corruption, l'injustice et la politique étrangère de Hanoï.

Le procès a duré quelques heures lundi, sous haute sécurité. Des centaines de policiers encerclaient le bâtiment du tribunal de l'ex-Saïgon, a constaté une journaliste de l'AFP.

Le procès avait été reporté à plusieurs reprises, notamment en août après le suicide de la mère de Ta Phong Tan qui s'était immolée par le feu devant un bâtiment officiel pour protester contre la détention de sa fille.

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK