Vestiville: l'organisateur du festival et sa soeur placés sous mandat d'arrêt

Le juge d'instruction de Hasselt a décidé de placer sous mandat d'arrêt l'organisateur néerlandais du festival musical Vestiville, qui devait avoir lieu tout ce week-end à Lommel. C'est ce qu'a confirmé son avocate Joke Feyton à l'agence Belga. Sa soeur a également été placée sous mandat d'arrêt. Elle conteste les faits qui lui sont reprochés, a indiqué son avocat. Un troisième suspect, leur associé britannique, a également été appréhendé vendredi et sera présenté au juge dimanche soir. Ils sont suspectés de faux en écriture, escroquerie et abus de confiance.

Concrètement, le trio est soupçonné d'avoir fourni de fausses preuves de paiement aux fournisseurs du festival. La fraude au préjudice des fournisseurs pourrait se chiffrer en centaine de milliers d'euros.

Vestiville promettait une affiche alléchante avec de grands noms de la scène urbaine. Mais en dernière minute, le bourgmestre de Lommel Bob Nijs (CD&V) a décidé d'annuler le festival parce que la sécurité des artistes et des festivaliers ne pouvait être garantie.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK