USA: le Washington Post sous le charme de la princesse Mathilde

Le principal quotidien de la capitale américaine rappelle qu'à l'exception de la famille royale britannique, la plupart des monarchies européennes sont totalement inconnues des citoyens américains. Les sorties de Philippe et Mathilde ont cependant intrigué bon nombre de passants depuis le début de la mission princière, comme ce fut notamment le cas lors de leur visite du site de High Line à New York.

"Mathilde vit actuellement une vie de monarque discrète et moderne", écrit la journaliste Roxanne Roberts, qui souligne également le sérieux et l'aisance dans les contacts affichés par la princesse.

La Secrétaire générale du Conseil mondial des femmes dirigeantes, Laura Liswood, insiste quant à elle sur le fait que "même si elle peut choisir les thématiques qu'elle aborde, la Princesse choisit de parler de sujets difficiles", en référence au discours sur l'autonomisation des femmes prononcé par Mathilde lors de sa rencontre avec le Conseil.

L'utilité pour une mission économique telle que celle actuellement présente aux Etats-Unis de bénéficier de la présence de la princesse ne fait aucun doute, selon Laura Liswood. "Les monarques attirent la presse, offrent de la visibilité et suscitent le respect, ce qui donne de la crédibilité et de la résonance aux sujets auxquels ils se consacrent."

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK