Une nouvelle centrale à Tchernobyl, à 100 mètres du réacteur... mais solaire, cette fois

Une nouvelle centrale à Tchernobyl, à 100 mètres du réacteur, mais solaire, cette fois
2 images
Une nouvelle centrale à Tchernobyl, à 100 mètres du réacteur, mais solaire, cette fois - © Tous droits réservés

Une nouvelle centrale à Tchernobyl! Mais, et c'est tout un symbole, celle-ci fonctionnera cette fois à l'énergie solaire, rapporte le site Bloomberg.

Le ministre ukrainien de l'écologie avait annoncé en juillet 2016 un plan visant à revitaliser la bande de terre de 1000 kilomètres carrés entourant le site de l'explosion nucléaire de 1986. Les radiations longue durée y rendent en effet l'agriculture et la sylviculture trop dangereuses, et il a donc eu l'idée d'y développer un site d'énergie renouvelable. Et ce d'autant que la zone était toujours reliée aux principales villes du pays par des lignes de transmission électrique!

Le projet est développé par la société d'ingénierie ukrainienne Rodina Energy Group Ltd. et Enerparc AG , une société d'énergie propre basée à Hambourg, en Allemagne. "Petit à petit, nous voulons optimiser la zone de Tchernobyl, a déclaré le PDG de Rodina. Ce ne devrait pas être un trou noir au milieu de l'Ukraine". 

La nouvelle installation est projetée à 100 mètres du réacteur seulement!

Pour attirer des investisseurs, l’Ukraine propose des terrains à bas coût et assure des tarifs de rachat de l’électricité très attrayants. Les sociétés retenues ont obtenu un contrat leur garantissant 15 centimes d’euros le kilowattheure jusqu’en 2030, soit près de 40 % plus cher que les coûts actualisés du solaire en Europe, selon Bloomberg.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK