Une mannequin russe de 14 ans morte d'épuisement après 13 heures de travail

Les hommages à la jeune mannequin décédée ont afflué sur Instagram.
Les hommages à la jeune mannequin décédée ont afflué sur Instagram. - © Instagram

C'est le site russe "The Siberian Times" qui rapporte cette tragique histoire de ce qui ressemble bien à du travail forcé envers une adolescente russe qui se produisait comme mannequin . Malade et exténuée, Vlada Dzyuba a perdu connaissance quelques minutes avant de défiler. Elle avait signé un contrat de trois mois pour travailler à Shangaï pour une grande agence de mannequin chinoise.

À seulement 14 ans, la mannequin russe est décédée après avoir, selon le site, enchaîné 13 heures de travail consécutives, sans se reposer. Une autopsie préliminaire a conclu qu'une méningite, "aggravée par son état d'extrême fatigue", était la cause de sa mort. 

Après avoir perdu connaissance, l’adolescente est restée dans le coma pendant deux jours avant de mourir.

Sa mère, Oksana, a raconté que l'adolescente pleurait au téléphone: "Elle me disait qu'elle était trop fatiguée. 'Maman, je voudrais dormir', répétait-elle. Ce devait être le début de sa maladie. Puis elle a eu de la fièvre.Je ne dormais plus et l’appelais tout le temps, la suppliant d’aller à l’hôpital", a confié sa mère à la chaîne de télévision russe NTV.

Pas d’assurance maladie

Pourtant, son contrat précisait qu’elle devait avoir une couverture médicale et ne pas travailler plus de trois heures par semaine en Chine. A Moscou, les autorités évoquent un cas de " travail forcé ". Zheng Yi, directeur de l'agence de mannequins ESEE qui l'a employée, assure qu'"elle avait des pauses régulières et ne travaillait guère plus de huit heures par jour. Son travail était légal", prétend-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK