Une frasque de trop pour Pierre-Jean Chalençon, il doit quitter l'émission "Affaire conclue"

Une frasque de trop pour Pierre-Jean Chalençon qui quitte l’émission "Affaire conclue"
Une frasque de trop pour Pierre-Jean Chalençon qui quitte l’émission "Affaire conclue" - © Tous droits réservés

Drôle d’anniversaire pour Pierre-Jean Chalençon qui fêtait ses 50 printemps, il y a quelques jours. L’homme est l’un des acheteurs vedettes de l’émission à succès "Affaire conclue". Un programme qui passe sur la Une tous les après-midi de la semaine.

Face à ce énième scandale, le collectionneur fan de l’Empereur Napoléon, a décidé "d’un commun accord" avec la production de quitter le programme à succès de la RTBF et France 2.

La raison du nouveau scandale : une photo avec le controversé Dieudonné, condamné à de multiples reprises pour incitation à la haine raciale et antisémitisme. Une photo prise lors de l’anniversaire de Jean-Marie Lepen, le fondateur du Front National (France), l’homme qui avait qualifié les chambres à gaz de "détail" de l’histoire de la Seconde Guerre mondiale.

"Devant l’ampleur prise par cette polémique, j’ai décidé en accord avec la production d’Affaire conclue de me retirer des enregistrements dès aujourd’hui. J’aime trop cette émission et ceux qui la font pour prendre le risque de les voir touchés par cette polémique. J’ai fait une erreur, je l’ai dit, et je présente mes excuses à ceux que cette photo a pu offenser ou blesser. J’aurai l’occasion de m’expliquer plus amplement, y compris sur mes projets dans les prochains jours".

Pierre-Jean avait tout récemment encore défrayé la chronique, en souhaitant la mort de Line Renaud sur les réseaux sociaux. Le 15 juin dernier, la chanteuse et actrice française de 91 ans rendait hommage sur Twitter à Johnny Hallyday, qui aurait dû fêter son 77e anniversaire.

Pierre-Jean Chalençon avait commenté le tweet de Line Renaud d’un cinglant "Tu le rejoins quand ?".

Une réponse qui avait choqué de nombreux internautes, à tel point que la production avait déjà dû recadrer son acheteur fétiche et lui enjoindre de présenter des excuses sur Twitter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK