"Une erreur a été commise, je suis Bruxellois, donc flamand": De Warzée répond avec ironie à Francken

C’était ce mercredi sur les ondes de Vivacité. Jérôme De Warzée entame son Cactus quotidien sur les premières négociations menées par les deux informateurs du Roi, Didier Reynders et Johan Vande Lanotte. Face à l’incontestable complexité d’une telle tâche, Jérôme De Warzée signale d’emblée que "Cela fait 74 ans et 364 jours très exactement que les Américains nous ont sorti de la merde, et exactement 10 jours que les Flamands nous ont remis dedans".

La punchline est relayée sur les réseaux sociaux, et Theo Francken (N-VA), ex-Secrétaire d’État à l’Asile et à la Migration, ne manque pas d’exprimer son avis à cet égard au travers d’un tweet acerbe.

"Selon ce média de gauche partisan, nous aurions mis les Wallons 'dans la merde' le 26 mai. Choisissez votre propre voie et laissez-nous divorcer. Comme ça vous serez débarrassés de nous. Qu’est-ce que vous attendez ? Vous craignez que la pension alimentaire ne soit pas assez élevée ?"

La polémique a fait énormément de bruit sur les réseaux sociaux et ce samedi matin, l'humoriste répondait à son tour au politicien N-VA. Avec une certaine ironie, évidemment, puisqu'il parle d'erreur... avant de faire remarquer qu'il est non Wallon, mais Bruxellois et donc... flamand. " Puis-je dès lors espérer un apaisement de votre courroux ou dois-je plutôt craindre d'être tondu ? (mais alors, il va vous falloir faire preuve d'ingéniosité)" conclut-il.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK