Une blogueuse condamnée pour avoir fait croire qu'elle avait un cancer

La Cour fédérale de Melbourne a jugé que Belle Gibson avait trompé l'opinion en faisant croire qu'elle avait réussi à guérir d'un cancer imaginaire.
La Cour fédérale de Melbourne a jugé que Belle Gibson avait trompé l'opinion en faisant croire qu'elle avait réussi à guérir d'un cancer imaginaire. - © 60 Minutes - Youtube

Une blogueuse australienne qui avait prétendu à tort avoir souffert d'un cancer du cerveau et s'en être sortie grâce aux thérapies naturelles a été condamnée jeudi à l'équivalent de 275 000 euros d'amende.

La jeune fille de 25 ans était devenue célèbre grâce au récit de sa lutte victorieuse contre un cancer du cerveau par des méthodes alternatives comme la médecine ayurvédique ou un régime sans gluten et sucre raffiné. Elle en avait publié un livre et une application pour smartphones. 

Mais en 2015, elle avait avoué dans un magazine australien avoir tout inventé et n'avoir jamais été malade.

Suite à ces révélations, les autorités australiennes ont ouvert une enquête et il est également apparu qu'elle n'avait pas fait de dons comme promis à des organisations de bienfaisance. La blogueuse avait aussi menti, par exemple, en promettant de verser une semaine de ses revenus à la famille d'un enfant atteint d'une tumeur au cerveau.

La Cour fédérale de Melbourne a donc jugé que Belle Gibson avait trompé l'opinion et l'a condamnée à une amende de 410 000 dollars australiens.

C'est à peu près le montant estimé de ses revenus (environ 420 000 dollars australiens) de son livre et de ses activités sur les réseaux sociaux.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK