Une attaque informatique sans précédent a lieu en ce moment

Inonder un réseau pour l'empêcher de fonctionner : c'est le principe de ces attaques motivées par des raisons politiques, commerciales, criminelles ou purement ludiques voire pour la gloire parfois.

L'attaque lancée par l'hébergeur néerlandais Cyberbunker contre le groupe Spamhaus basé à Londres et Genève atteindrait des débits de 300 Gbps (milliards de bits par seconde). Jusqu'à présent, des attaques de 100 Gbps semblaient les plus importantes jamais enregistrées.

Ce qui motive cette attaque, c'est le fait que Spamhaus ait mis Cyberbunker à l'index, le soupçonnant d'abriter virus, spams, phishing et autres activités criminelles.

Cyberbunker aurait réagi en mobilisant des organisations cybercriminelles en Europe orientale.

L'attaque vise non seulement les serveurs de Spamhaus mais aussi le système DNS (l'infrastructure des noms de domaine de l'internet) et pourrait avoir des répercussions pour des millions d’utilisateurs et plusieurs services, notamment les services de télévision ou vidéo à la demande.

RTBF avec L'informaticien

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK