Uncivil War: un film sur la bataille des Brexiters

Le Brexit allait permettre de verser 390 millions d’euros par semaine aux services de santé
Le Brexit allait permettre de verser 390 millions d’euros par semaine aux services de santé - © Tous droits réservés

Les Brexiters se cherchent un leader. Voilà le thème de " Uncivil War ". Un film, qui aborde la bataille des eurosceptiques. Le film donne à voir toute la machinerie mise en œuvre en amont du référendum pour renverser l’opinion publique. Il a pour personnage principal Dominic Cummings, le directeur de campagne du mouvement "Vote Leave".

"Mentez, mentez, il en restera toujours quelque chose" (Voltaire)

Moins charismatique que Boris Johnson, l’ancien ministre des Affaires étrangères, Dominic Cummings a été la tête pensante de cette campagne. Il apparaît comme un génie capable de comprendre les frustrations et les peurs du peuple britannique, et surtout d’y répondre. "Vote Leave" a défendu sa campagne sur des fake news et les arguments inconsistants, comme le fait que la sortie de l’Union allait permettre de verser près de 390 millions d’euros par semaine aux services de santé national ou encore que l’Union était sur le point d’admettre comme membre la Turquie, ce qui allait laisser la porte ouverte à des djihadistes potentiels.

Enfin, le film révèle le rôle crucial qu’ont joué les réseaux sociaux et les algorithmes, tels que Cambridge Analytica, dans le ciblage de la campagne. Il se termine en établissant un lien entre cette campagne et celle qui a mené à l’élection du président américain, Donald Trump.

Le 15 janvier a été annoncée pour le vote qui doit intervenir à la Chambre des communes britannique sur l’accord de Brexit négocié par la Première ministre, Theresa May, et les Européens.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK