Un millier de noms de policiers biélorusses dévoilés par l'opposition sur Twitter

Un millier de noms de policiers biélorusses dévoilés par l'opposition sur Twitter
Un millier de noms de policiers biélorusses dévoilés par l'opposition sur Twitter - © AFP

Un millier de noms de policiers biélorusses ont été publiés en ligne via un compte Twitter d'opposants au régime du président Alexandre Loukachenko. Le but de cette "exposition virtuelle" est de faire pression sur le gouvernement pour mettre fin aux violences policières contre ceux qui manifestent contre Alexandre Loukachenko.

"On y va. Si vous tuez nos hommes et battez nos femmes, ne pensez pas que vous pouvez vous cacher pour toujours derrière vos cagoules. Les premières brutes de Loukachenko", peut-on lire sur le compte Twitter @NEXTA_tv. Le tweet contient un lien vers un document Google avec un millier de noms et dates de naissance.

Travail de hackers

NEXTA dit être en possession de presque tous les noms de membres de la police anti-émeute. Si la divulgation des mille premiers ne conduit pas au résultat escompté, d'autres noms seront publiés. L'organisation, qui appelle aux nombreuses manifestations via les réseaux sociaux, a obtenu la liste via des hackers.

Le ministère de l'Intérieur a rétorqué que les responsables de la violation de données seront trouvés et punis.

Ce dimanche, plusieurs dizaines de milliers de manifestants se sont à nouveau rassemblés pour défiler à Minsk et dans d'autres villes du pays pour réclamer le départ du chef de l'Etat au pouvoir depuis 1994, une mobilisation toujours très forte malgré l'arrestation ou l'exil des principaux opposants.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK