Un jeune Belge derrière les effets spéciaux du Roi Lion

Faire bouger des personnages 3D. C’est le métier d’Amaury Coljon. Le jeune homme de 29 ans revient à peine de Londres. Pendant 2 ans, il a travaillé chez MPC (Moving Picture Company), l’un des studios d’effets spéciaux auxquels Walt Disney fait appel pour ses films.

Un rêve d’enfant

"Travailler sur le remake en 3D du Roi Lion, c’est un rêve d’enfant. Jamais je ne pensais arriver aussi haut quand j’ai commencé mes études d’animation à la Haute Ecole Albert Jacquard à Sambrevile".

Amaury a fait partie d’une équipe de 130 animateurs. Il s’est occupé de plusieurs personnages du film, dont celui du lionceau Simba. "En fonction des voix des acteurs et des mouvements que devaient réaliser les personnages, on était chargé de regarder des documentaires. L’objectif c’est d’être au plus près de la manière dont bougent les animaux du Roi Lion".

Un documentaire plutôt qu’un film

Avec un budget de 250 millions de dollars, Le Roi Lion se rapproche du documentaire. "Le but ce n’est pas de se substituer au film en 2D. L’histoire est certes la même, mais outre le réalisme, l’ambition de ce film c’est qu’il soit une sorte de madeleine de Proust. D’attirer les nostalgiques."

En route vers de nouvelles aventures

Le Roi Lion sort en salle ce mercredi. Il rassemble un casting de stars avec notamment Beyonce pour les voix d’un personnage. "Pour moi, le travail est terminé. Après on est toujours curieux de savoir comment le film va être accueilli."

Pour Amaury, la suite c’est d’abord de prendre des vacances. Ensuite il a l’intention de postuler dans une boîte d’animation, les studios WETA Digitals en Nouvelle-Zélande. "Pour moi, le must ce serait de pouvoir travailler sur le prochain Avatar. En matière d’animation, c’est ce qui se fait de mieux actuellement."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK