USA: un homme qui revendique des parts de Facebook sommé de revenir

Paul Ceglia, un habitant de l'Etat de New York (Nord-Est des Etats-Unis), a été enjoint jeudi par un juge en charge de sa plainte de revenir sur le territoire d'ici au 2 décembre.

Ce juge a demandé à recevoir "tous les ordinateurs et fichiers électroniques en la possession, sous dépôt, ou sous le contrôle du plaignant depuis juin 2010". A défaut, le plaignant devra expliquer leur perte.

La justice n'indique pas où il se trouve mais selon les médias américains, Paul Ceglia réside en Irlande depuis plusieurs mois.

Paul Ceglia, qui a lancé la procédure en 2010, affirme être une ancienne relation professionnelle du fondateur et PDG de Facebook, Mark Zuckerberg. Il affirme qu'en vertu d'un contrat signé en avril 2003, il devait recevoir pour la conception d'un site internet appelé "The face book" 1000 dollars et des parts de la société qui l'exploiterait (fixées à 50% compte tenu de la date de livraison).

Facebook et Mark Zuckerberg repoussent ces allégations qu'ils considèrent comme une tentative d'extorsion menée par un "escroc invétéré" et "repris de justice".

AFP
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK