Attaque informatique sur le site wallonie.be: "Nous ne pouvons pas rester inactifs", proclament les hackers

Un groupe de hacktivistes revendique une attaque informatique sur le site wallonie.be
Un groupe de hacktivistes revendique une attaque informatique sur le site wallonie.be - © Tous droits réservés

"Ne vous posez pas la question de savoir qui nous sommes mais pourquoi et qui nous a poussés à faire cela": c'est une partie du message diffusé ce mercredi par vidéo sur internet, pour revendiquer l'attaque informatique dont a été victime le portail de la Région wallonne.

wallonie.be, le portail général de tous les sites officiels de la Région, était en effet indisponible ce mercredi matin. Les hackers expliquent avoir mené une attaque déni de service (DDoS) sur le site; une explication confirmée par le Service public de Wallonie à l'agence Belga.

Les attaques par déni de service consistent à inonder un réseau de demandes afin d'empêcher son fonctionnement.

DownSec revendique également d'autres attaques du même type: sur les sites du Sénat, du Parlement bruxellois, du ministère de l'Intérieur et sur celui du Premier ministre Charles Michel.

Dans leur clip diffusé sur Youtube, les pirates informatiques DownSec justifient: "Dans un pays dirigé par un gouvernement de droite, qui bafoue les grèves, qui censure les journalistes et qui vole son propre peuple, nous ne pouvons rester inactifs", proclament-ils. En promettant encore d'autres actions.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK