Un film de zombies de Jim Jarmusch en ouverture du 72e Festival de Cannes

Jim Jarmusch (gauche) et Adam Driver (droite) l'un des acteurs à l'affiche de "The Dead don't die".
2 images
Jim Jarmusch (gauche) et Adam Driver (droite) l'un des acteurs à l'affiche de "The Dead don't die". - © Matthew Eisman - AFP

Les organisateurs du Festival de Cannes l’ont annoncé ce mercredi en fin d’après-midi : le dernier film de Jim Jarmusch fera l’ouverture de leur 72e édition en compétition et en première mondiale.

Si le choix du réalisateur et scénariste américain n’étonne pas les cinéphiles, le genre pour lequel a opté le cinéaste indépendant, un film de zombies, peut laisser perplexe. Car même si les films de zombies reviennent à la mode depuis le début des années 2000 (et surtout depuis le succès de "The Walking Dead"), ce genre n’a jamais pu concourir pour la Palme d’or. C’est une première sur la Croisette où l’on pouvait surtout visionner ce type de films en Séance de Minuit.

Après le western ("Dead man"), les samouraïs ("Ghost Dog") et les vampires ("Only Lovers Left Alive"), Jim Jarmusch a donc franchi une nouvelle étape.

« Un casting à réveiller les morts »

C’est ainsi que s’amusent à vendre les organisateurs du festival cannois "The Dead don’t die". Et c’est vrai, il y a de quoi donner envie quand on y lit les noms des différents acteurs à l’affiche : Bill Murray, Adam Driver, Tilda Swinton, Chloë Sevigny, Steve Buscemi, Danny Glover, Caleb Landry Jones, Rosie Perez, Iggy Pop, Selena Gomez, RZA, Sara Driver, Austin Butler, Luka Sabbat, Eszter Balint, Carol Kane, et Tom Waits.

Ceci explique aussi cela : le Festival de Cannes a toujours aimé attirer les grandes stars sur son tapis rouge, histoire d’avoir un maximum d’écho.

Un film aux relents de « Kill Bill »?

"The Dead don’t die" promet d’être une comédie décalée avec un clin d’œil à "La nuit des Morts-Vivants" (1968) de Georges Romero.

La bande-annonce ne laisse d’ailleurs aucun doute sur cet humour décalé et ces antihéros auxquels nous a habitués le cinéaste américain.

Pour les connaisseurs, on y retrouve également une ambiance à la "Kill Bill" de Quentin Tarantino (film dont le deuxième volume a été présenté hors compétition du Festival de Cannes en 2004). L’actrice, Tilda Swinton, y retrouve d’ailleurs son sabre.

Et même si on n’aime pas les films de zombies, il faut reconnaître que cette affiche a de quoi donner envie.

La première mondiale de "The Dead don’t die" le 14 mai à Cannes risque de faire couler beaucoup d’encre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK