Un faux tweet de Donald Trump se répand comme une traînée de poudre

Comble du destin, le Dow Jones s'est clôturé avec une baisse de 1176 points, sa pire chute depuis 2011. La capture de ce faux-tweet a donc véritablement buzzé sur Twitter.
Comble du destin, le Dow Jones s'est clôturé avec une baisse de 1176 points, sa pire chute depuis 2011. La capture de ce faux-tweet a donc véritablement buzzé sur Twitter. - © JENS KALAENE - AFP

Shaun Usher, un passionné de littérature, a ressorti un tweet du fantasque président américain Donald Trump qui affirmait alors que "si le Dow Joans chutait de plus de 1000 points en une journée, le président en place (Barack Obama au moment du tweet, ndlr) devrait être chargé dans un énorme canon pour être propulsé à forte vitesse vers le Soleil".

Hors, comble du destin, le Dow Jones s'est clôturé avec une baisse de 1176 points, sa pire chute depuis 2011. La capture de ce tweet a donc véritablement buzzé sur Twitter.

Seulement, celui-ci a été créé de toute pièce par Shaun Usher. L'américain, à l'origine de site "Letters of Note" qui reprend des lettres méritant la postérité, ne s'attendait pas à ce que l'inauthentique tweet ne prenne tant d'ampleur.

Ce n'est pourtant pas faute d'avoir fait en sorte de le rendre le plus réaliste possible puisque le blogueur s'est bien emparé de la manière d'écrire du président, orthographiant mal "Dow Jones", jouant de guillemets inutiles, de lettres capitales et de points d'exclamation à tout-va.

Shaun Usher a voulu rétablir la vérité tout en jouant de son humour puisqu'il publie ensuite dans une série de tweets sa surprise quant à l'envergure de sa fausse publication, allant jusqu'à demander "Siri, puis-je être arrêté pour avoir fait un faux tweet"?

L'homme affirme avoir voulu supprimer son tweet après quelques minutes mais, contacté par le site "Fact Check", il explique avoir finalement décidé de le "laisser à sa place d'origine", constatant qu'il avait déjà été repris par nombre de médias.

La réalité n'est pourtant pas si loin puisque le président américain publiait il y a un peu plus d'un an que "The Fake News Media mentionne à peine le fait que le marché boursier vient d'atteindre un nouveau record (...) Pouvez-vous imaginer si "O" était président et avait ces chiffres".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK