Un bilan "largement positif" pour Wallonie Bruxelles Images à Cannes

Un stand de Wallonie Bruxelles Images photographié au festival de Cannes le 16 mai 2013.
Un stand de Wallonie Bruxelles Images photographié au festival de Cannes le 16 mai 2013. - © THOMAS LONGRIE - BELGAIMAGE

Le stand de Wallonie Bruxelles Images (WBI) installé au coeur du Marché du Film lui a permis de rencontrer une centaine de sociétés et festivals étrangers ainsi qu'à de nombreuses sociétés belges d'organiser des rendez-vous, a indiqué samedi son directeur Eric Franssen à l'agence Belga.

Véritable lieu de rencontre pour les professionnels venus du monde entier (producteurs, vendeurs, distributeurs et financiers), le Marché du Film a un rôle important pour le cinéma belge. "Le Festival et le Marché du Film de Cannes sont le plus grand événement cinématographique, à la fois artistique et professionnel", explique Eric Franssen. "Par ailleurs, la France est notre premier marché d'exportation et notre premier partenaire. Il est donc normal et important pour Wallonie Bruxelles Images d'y être présent de manière significative, c'est-à-dire avec un stand, une forte présence professionnelle, du matériel promotionnel qui nous permet d'exister au milieu des centaines de pays, régions, sociétés et films représentés."

"Une formidable visibilité à notre cinématographie"

Les Belges se retrouvaient cette année encore une fois un peu partout sur la Croisette. "Nous avions cette année encore la chance d'avoir des films en sélection, que ce soient des oeuvres majoritaires comme 'La fille inconnue' des frères Dardenne (Compétition) et 'L'économie du couple' de Joachim Lafosse (Quinzaine des réalisateurs) ou des coproductions aussi diverses que 'Grave' de la Française Julia Ducournau (Semaine de la Critique), 'Wrong elements' du franco-américain Jonathan Littell (Sélection officielle, séance spéciale), 'Beyond the mountains and hills' de l'Israélien Eran Kolirin (Un certain Regard), 'La tortue rouge' du Néerlandais Michael Dudok de Wit (Un certain Regard), et 'La danseuse' de Stéphanie Di Giusto (Un certain Regard)", énumère le directeur de WBI.

"Cela donne une formidable visibilité à notre cinématographie et au savoir-faire de nos professionnels et attire l'attention de nombreux partenaires potentiels sur les oeuvres que nous pouvons présenter au Marché du Film ou qui seront prêtes dans les mois à venir. Lorsque, deux semaines avant le festival nous envoyons le line-up de notre présence à Cannes aux milliers de professionnels qui participent au marché, beaucoup d'entre-eux (distributeurs, exportateurs, festivals, producteurs...) veulent nous rencontrer pour parler de ces films mais aussi de tous ceux qui arrivent. Cette forte présence génère par ailleurs une demande importante de la part des partenaires étrangers pour toutes les rencontres professionnelles organisées par le Centre du Cinéma et de l'Audiovisuel", se réjouit-il.

"De nombreux deals (...) d'ores et déjà conclus"

Cette année, des rencontres de coproduction ont notamment été organisées avec le Royaume Uni, les Pays-Bas, le Mexique, le Chili et les partenaires francophones habituels : France, Suisse, Luxembourg, Canada. Le stand permet à WBI d'assoir sa présence, mais un gros travail est également fait en amont lorsque ses actions sont préparées, puis sur place où les événements de promotion des films sont soutenus. "Nous avons participé financièrement à trois soirées organisées par les producteurs des films en sélection, organisons une réception pour 500 personnes et participons aux travaux d'association dont nous sommes membres", détaille Eric Franssen.

Wallonie Bruxelles Images tire un bilan "largement positif" de sa présence à Cannes. "La visibilité que nous avons assurée des films en sélection a été remarquée et appréciée", conclut son directeur. "Le stand nous a permis de rencontrer une centaine de sociétés et festivals étrangers et à de nombreuses sociétés belges d'organiser des rendez-vous. Les films ont bien marché et les retombées (ventes, diffusion) sont très encourageantes. De nombreux deals que nous pourrons bientôt annoncés sont d'ores et déjà conclus et les perspectives pour le reste de l'année sont prometteuses."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK