Twitter veut ses influenceurs maison, une possible alternative à la pub

Twitter envisage de proposer des abonnements et des services payants à ses utilisateurs comme moyen de diversifier ses revenus, à l'heure où le modèle économique des plateformes internet, fondé sur la publicité, semble de plus en plus remis en cause.

"Nous explorons des opportunités de financement par le public comme les 'Super Follows' (super abonnés) qui permettra aux créateurs et publications d'être soutenus directement par leurs audiences et les encouragera à continuer de créer des contenus que leur public adore", a expliqué un porte-parole du groupe californien jeudi à l'AFP.

Cela donnerait la possibilité aux fans d'une personnalité de s'abonner à son compte, pour quelques dollars par mois, en échange de contenus exclusifs, de remises sur des produits dérivés, de newsletters ou encore d'accès à un groupe privé.

Le réseau des gazouillis, fréquenté en moyenne au quotidien par quelques 192 millions d'usagers dits "monétisables", cherche à convaincre le marché de sa capacité à attirer plus d'utilisateurs et à diversifier ses revenus.

Jack Dorsey, le fondateur du groupe, s'est donné pour objectif d'atteindre les 315 millions d'utilisateurs "monétisables" d'ici 2023.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK