Turquie: la justice ordonne la fin du blocage de Wikipédia

Turquie: la justice ordonne la fin du blocage de Wikipédia
Turquie: la justice ordonne la fin du blocage de Wikipédia - © Sebastian Kahnert - BELGAIMAGE

La justice turque a ordonné mercredi la levée du blocage de l'encyclopédie en ligne Wikipédia, l'un des sites Internet les plus consultés au monde, inaccessible en Turquie depuis près de trois ans.

Selon l'agence de presse étatique Anadolu, un juge à Ankara a ordonné la levée des restrictions imposées à Wikipédia, une décision conforme à un arrêt de la Cour constitutionnelle qui avait qualifié le mois dernier ce blocage de "violation" des libertés.

La décision doit désormais être transmise à l'Autorité turque des technologies de communication et d'information (BTK) pour la levée effective du blocage. Wikipédia restait inaccessible mercredi soir, selon des journalistes de l'AFP.

Les autorités turques avaient ordonné le blocage en avril 2017 de Wikipédia, une encyclopédie participative en ligne, en raison de deux articles dressant un lien entre Ankara et des organisations extrémistes.

Des alternatives vite trouvées par les internautes

Même si le gouvernement de Recep Tayyip Erdogan est régulièrement accusé d'atteintes à la liberté d'expression, cette décision avait suscité un choc par la quantité inédite des contenus rendus inaccessibles.

Mais de nombreux internautes turcs ont rapidement trouvé le moyen de contourner l'interdiction, en utilisant notamment un site miroir, c'est-à-dire une copie accessible de l'encyclopédie, et des VPN.

Les autorités turques ont eu recours à plusieurs reprises ces dernières années au blocage provisoire de certains sites, comme Facebook et Twitter, généralement après des attentats.

En mai 2019, la fondation Wikimedia, qui héberge le site de Wikipédia, avait annoncé avoir porté plainte auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme (CEDH) contre l'interdiction de son encyclopédie en ligne en Turquie.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK