Tunisie: le cinéma belge bien présent au festival de Carthage

Considérées comme constituant le doyen des festivals africains et arabes, les Journées cinématographiques de Carthage (JCC) se tiennent, jusqu'au 10 novembre, au coeur de la capitale tunisiennne.
Considérées comme constituant le doyen des festivals africains et arabes, les Journées cinématographiques de Carthage (JCC) se tiennent, jusqu'au 10 novembre, au coeur de la capitale tunisiennne. - © DIDIER DE HOE - BELGA

Le festival des Journées cinématographiques de Carthage a ouvert sa vingt-neuvième session, samedi soir, avec une présence belge bien perceptible, a constaté l'agence Belga à Tunis.

Considérées comme constituant le doyen des festivals africains et arabes, les Journées cinématographiques de Carthage (JCC) se tiennent, jusqu'au 10 novembre, au coeur de la capitale tunisiennne.

Au terme de la cérémonie officielle de samedi soir, la projection du film "Apatride" (2018) a inauguré l'événement. Long-métrage engagé, il est signé par la réalisatrice marocaine Narjiss Nejjar, dont la première fiction avait obtenu le Bayard d'Or du meilleur scénario au Festival international du film francophone (FIFF) de Namur.

La précédente édition des JCC avait été marquée par l'implication du cinéaste wallon Thierry Michel dans le jury de la compétition des documentaires, ou encore la diffusion du film "Insyriated" (2017) du Bruxellois Philippe Van Leeuw.

Mahmoud Ben Mahmoud en compétition officielle

La présence du cinéma belge est, cette année encore, assurée au festival tunisien. Quelques semaines après le Film Fest de Gand, le nouveau long-métrage "Fatwa" (2018), de Mahmoud Ben Mahmoud, intègre la compétition officielle des JCC. Il s'agit d'une coproduction belgo-tunisienne des Films du Fleuve des frères Dardenne et d'Arts Distribution.

Installé en Belgique, après avoir fui l'Irak il y a dix ans, le jeune Adel Khaled présentera son dernier court-métrage documentaire relatant la lutte pour la survie de deux artistes à Bagdad.

Hors concours, le réalisateur belgo-kurde Sahim Omar Khalifa présentera son court "Land of the Heroes" (2011), sélectionnés parmi les courts des focus consacrés à certaines régions du monde.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK