Toujours adossée à sa colline, la "maison bleue" chantée par Maxime Le Forestier, va être mise en vente

Maxime Le Forestier devant "la Maison bleue", qu'il a chantée, à San Francisco, en 2011
5 images
Maxime Le Forestier devant "la Maison bleue", qu'il a chantée, à San Francisco, en 2011 - © GABRIEL BOUYS - AFP

C'est une maison où l'on vient à pied. On ne frappe pas. Après des années de route, on y vient s'asseoir autour d'un repas. Et à cinq heures du soir, tout le monde est là. Après, souvent on écoute Tom à la guitare, Phil à la kena, et ce jusqu'à la nuit noire.

Vous l'avez reconnue, c'est la fameuse "Maison bleue" de la chanson San Francisco, qui, accrochée à la mémoire, est rentrée dans la postérité grâce à Maxime Le Forestier. 

Archive RTBF/SONUMA: concert "Cousinade à Bruxelles" (Fête de la Communauté française, le 25/09/2010)

Un journaliste de BFM TV  avait twitté il y peu qu'elle était est en vente... avant de se rétracter: selon Gilles Lorand, guide français à San Fransisco, ce n'était pas réellement une fake news... mais une nouvelle un peu anticipée. "Je pense que le journaliste a vu mon post Facebook, où j'annonçais le départ des propriétaires". 

Ce guide, qui organise des visites commentées à pied propose en effet des promenades dans le "Castro" et la Mission, l'ancien quartier hippie de San Francisco à l'architecture très particulière. Et c'est là qu'en discutant avec les propriétaires, il a appris leur déménagement. 

Après avoir changé d'acquéreur en 2007 pour 2 000 000 de dollars, elle devrait donc être à nouveau sur le marché.

Ceux qui vivent là n'ont donc pas jeté la clef.

Avis aux amateurs pour cette acquisition immobilière de choix, située au 3841, 18ème rue à San Francisco. Et ce, dans un beau quartier, celui de Castro. Une condition cependant, que la maison reste dans sa couleur d'origine. En effet, elle avait, par le passé, été repeinte en vert. La faute a été réparée il y a quelques années, quand la maison de disque de Maxime Le Forestier a demandé, pour les quarante ans du titre, qu'elle soit repeinte en bleu.

C'est ainsi que lors de sa visite en 2011, Maxime Le Forestier l'a bel et bien reconnue. Toute bleue. Sur sa colline. Une petite cérémonie avait été faite pour l'occasion, et une plaque commémorative dévoilée. L'interprète de "Né quelque part" ou encore de "Parachutiste" y avait ainsi donné le dernier coup de pinceau.  

Pour l'équipe de Merci SF, bien qu'elle ne soit pas très connue des San-Franciscains eux-mêmes, le site se trouve sur le parcours de nombreux francophones qui viennent visiter la ville.  

Selon le site de France… bleu (!), qui a également relayé l'information de BFM TV, c'est en 1971 que Maxime Le Forestier a connu cette bâtisse. Effectuant une petite fugue aux Etats-Unis avec sa soeur Catherine (un voyage qui a pu se faire grâce à l'argent gagné suite à un premier prix au festival de Spa), les deux artistes s'arrêtent sur une colline de San Francisco, dans une maison bleue. Celle-ci est alors occupée par une communauté hippie. Ils y resteront un mois. De retour dans l'Hexagone, une chanson est composée. Bientôt, avec un autre titre, "Mon frère", le hit-parade français va propulser l'artiste vers la notoriété. 

Bon, la somme de l'investissement serait rondelette. Pour le moment, elle est estimée à un peu plus de 3 521 000 dollars selon le site de vente Zillow (Comptez donc 3 250 000 euros). Un montant certain. Mais à coup sûr, vous pourrez y voir San Francisco qui s'allume, et San Francisco qui s'éveille.

Pour l'équipe de MerciSF, bien que la décision de vendre ait bien été prise par les propriétaires, le prix ne serait pas encore vraiment déterminé. Ils se sont rendus à la maison et y ont rencontré la propriétaire qui met le bien en vente, Angela. Cette dernière a confié qu'elle a "aimé vivre dans cette maison, ça a été magique". Elle y aurait aussi "gardé l’esprit de Maxime Le Forestier"  en s'entourant d’art et de musique.

Le 26 février, c'était officiel: la mise à prix de la maison maintenant confirmée et a été fixée a 3,45 millions

Bref, le bien a été construit en 1889. De style victorien, sa surface est de 237 m2. Quatre chambres et deux salles de bain à disposition. Elle serait aussi peuplée de cheveux longs, de grands lits et de musique. Et normalement elle sera la dernière, si San Francisco s'effondre, à rester debout.

Alors, avis aux amateurs. La maison n'attend que vous. Et évidemment aussi, si vous les trouvez, Luc, Lizzard et Psylvia...

Portrait de Maxime Le Forestier dans "Hep Taxi" (29/11/2019):

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK