Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau"

Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau"
Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Il y a tout juste 10 ans, Tom Barman courait le pays pour organiser une série de concerts baptisés 01/10. Avec ce festival d'un jour, tenu à la fois à Gand, Bruxelles et Anvers le 1er octobre 2006, une semaine avant les élections communales, le chanteur du groupe anversois dEUS voulait prôner la tolérance et la démocratie, et surtout s'opposer à la déferlante Vlaams Belang et à son leader Filip De Winter.

Dix ans plus tard, l'homme se livre à l'hebdomadaire Knack. Il revient pour la première fois depuis des années sur la situation politique: "Je ne suis pas nationaliste, sûrement pas, mais je connais et comprends les points de vue et sensibilités flamandes".

Aujourd'hui, Tom Barman ne veut plus organiser de concerts comme ceux du 01/10 : "Il y a 10 ans, l'ennemi était clairement identifié. De Wever est plus malin, et donc aussi beaucoup plus compliqué".

"Un loup désigné en agneau"

Pour décrire le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, Tom Barman cite Esope et W.B. Yeats : "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau. 'The best lack all conviction, while the worst are full of passionate intensity' : quand j'ai lu cette citation, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à De Wever. Je le trouve parfois effrayant, mais pas dans la mesure où j'ai la nostalgie de l'époque où le Vlaams Belang faisait 35% des votes à Anvers".

Tom Barman juge aussi que la N-VA vire régulièrement à l'extrême droite, pour éviter un retour de Filip De Winter : "Il faut être aveugle pour ne pas le voir. Est-ce que Siegfried Bracke n'a pas plus ou moins explicitement dit que son parti fait tout pour conserver les électeurs du Belang dans son camp?"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir