Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau"

Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau"
Tom Barman (dEUS): "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau" - © NICOLAS MAETERLINCK - BELGA

Il y a tout juste 10 ans, Tom Barman courait le pays pour organiser une série de concerts baptisés 01/10. Avec ce festival d'un jour, tenu à la fois à Gand, Bruxelles et Anvers le 1er octobre 2006, une semaine avant les élections communales, le chanteur du groupe anversois dEUS voulait prôner la tolérance et la démocratie, et surtout s'opposer à la déferlante Vlaams Belang et à son leader Filip De Winter.

Dix ans plus tard, l'homme se livre à l'hebdomadaire Knack. Il revient pour la première fois depuis des années sur la situation politique: "Je ne suis pas nationaliste, sûrement pas, mais je connais et comprends les points de vue et sensibilités flamandes".

Aujourd'hui, Tom Barman ne veut plus organiser de concerts comme ceux du 01/10 : "Il y a 10 ans, l'ennemi était clairement identifié. De Wever est plus malin, et donc aussi beaucoup plus compliqué".

"Un loup désigné en agneau"

Pour décrire le président de la N-VA et bourgmestre d'Anvers, Tom Barman cite Esope et W.B. Yeats : "Bart De Wever est un loup déguisé en agneau. 'The best lack all conviction, while the worst are full of passionate intensity' : quand j'ai lu cette citation, je n'ai pas pu m'empêcher de penser à De Wever. Je le trouve parfois effrayant, mais pas dans la mesure où j'ai la nostalgie de l'époque où le Vlaams Belang faisait 35% des votes à Anvers".

Tom Barman juge aussi que la N-VA vire régulièrement à l'extrême droite, pour éviter un retour de Filip De Winter : "Il faut être aveugle pour ne pas le voir. Est-ce que Siegfried Bracke n'a pas plus ou moins explicitement dit que son parti fait tout pour conserver les électeurs du Belang dans son camp?"