Tik Tok: quelle est cette application plus téléchargée que Facebook, Instagram et Snapchat?

Tik Tok: quelle est cette application plus téléchargée que Facebook, Instagram et Snapchat?
Tik Tok: quelle est cette application plus téléchargée que Facebook, Instagram et Snapchat? - © Tous droits réservés

Tik Tok est le nom de l'application la plus téléchargée au monde. Pas moins de 46 millions de personnes l'ont installée sur leur téléphone portable en 2018. Avec ce chiffre, elle devance les géants Facebook, Instagram, Snapchat ou encore Whatsapp. Mais quelle est cette application et d'où tire-t-elle son succès ?

La palette d'application disponible sur smartphone est vaste et les possibilités qu'elles génèrent aussi. Envoyer des messages, regarder des vidéos, écouter de la musique, créer un réseau professionnel, installer des filtres sur des photos : difficile de dire aujourd'hui ce qu'on ne sait pas faire. Depuis 2016, Tik Tok ajoute une fonctionnalité à l'artillerie numérique : créer ses propres clips clips musicaux.

Tik Tok, c'est quoi?

Concrètement, l'application se présente comme une version hybride mélangeant les paramètres qui ont fait le succès d'autres applications à succès. Cette application, sortie de nulle part il y a à peu près 6 mois, est à la fois un réseau social, une application vidéo et un réseau de messagerie. En gros elle cumule à la fois les forces des réseaux dans l'air du temps : YouTube, Facebook, Snapchat, Whatsapp.

Tik Tok permet de créer des vidéos de 15 secondes en mode "selfie", drôles avec de la musique en fond sonore. Pour garantir une expérience atypique, l'application propose des effets spéciaux pour ensuite partager le résultat avec ses amis. Il est bien entendu possible d'apposer une foule de hashtags sur ces capsules numériques afin d'atteindre un maximum de personnes et de cumuler des "abonnés".

En gros, Tik Tok permet de mimer des scènes de films, de recréer des clips vidéos en mode playback ou encore de créer des chorégraphies endiablées sur les tubes du moment. Cette technologie reprend aussi les codes qui ont fait grimper les chiffres de Snapchats en proposant des effets à apposer sur les vidéos, ainsi que des filtres pour accroître le côté fun.

La Chine à l'épreuve des américains

S'il y a quelques mois, c'était les américains Facebook ou Netflix qui caracolaient en tête des tendances en termes de téléchargements, il va désormais falloir compter sur le chinois Tik Tok.

Développée en 2016 par le Zhang Yiming, fondateur d'une plateforme d'actualité nommée Tutaio, pour le groupe ByteDance, son succès en Chine n'a pas attendu. En un mois, l'application comptait déjà 100 millions d'utilisateurs. Forte de ce succès, la zone de diffusion de l'application s'est élargie à l'ensemble de l'Asie dès 2017. Normal donc qu'on n'ait pas eu vent de Tik Tok avant cette année.

Cette période d'incubation à l'échelle de l'Asie a pourtant permis à l'application de faire ses armes et de mettre toutes les chances de son côté pour conquérir le marché mondial. Dès novembre 2017, ByteDance, a acheté Musical.ly, une autre plateforme américaine proposait des fonctionnalités identiques. Ainsi, l'entreprise chinoise a garanti une moindre concurrence pour son lancement mondial dans 150 pays. La transaction a quand même coûté un milliard de dollars.

Plébiscitée par les jeunes

Avec autant d'atouts dans sa besace, l'application avait tout pour séduire les jeunes et ne s'est visiblement pas trompée puisqu'elle a été téléchargée 45 millions de fois au premier trimestre de 2018, s'emparant de la pôle position des applications les plus téléchargées, devant Youtube et Messenger qui occupent la deuxième et troisième place du classement.

Grâce à son côté ludique mais aussi son succès auprès des influenceurs, l'application touche une large part des jeunes. Elle propose aussi chaque semaine des "challenges" pour ses utilisateurs. Par exemple, Tik Tok met au défi ses utilisateurs d'étaler du rouge à lèvre avec ses lèvre sur une musique techno ou de réaliser une séquence où ils changent de chaussures plus vite que leur ombre : de quoi garantir un engagement maximal de l'audience qui se situe autour des 29% selon le cabinet Apptopia.

Mais ce succès fait des envieux et la recette pourrait générer des concurrents parmi les géants du web. Facebook a annoncé vouloir reconquérir les jeunes en créant une app aux fonctionnalités similaire sous le nom "Lasso".

Le Journal du web :  Que font les enfants et les ados en ligne ?

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK