Témoignage: Ishak, mineur isolé dans le bidonville de Calais

Témoignage: Ishak, mineur isolé dans le bidonville de Calais
Témoignage: Ishak, mineur isolé dans le bidonville de Calais - © Tous droits réservés

Ishak a fui l’Afghanistan, il y a 6 mois maintenant, avec comme beaucoup de gens le but de passer en Angleterre. Il veut essayer d'y retrouver son frère, dont personne n’a plus de nouvelles depuis des années… raconte Libération.

Christophe Ruggia, réalisateur, est retourné à Calais et a recueilli le témoignage du jeune homme: "J’ai gardé ses silences, ses doutes, ses trous de mémoire parfois, comme s’il avait effacé volontairement certains des moments les plus durs ce son trajet : la traversée de l’Iran, des Balkans…".

Ishak, vit seul dans le bidonville, son témoignage est tourné lors de son audition dans le centre juridique de "l’Appel de Calais", en vue d’une plainte contre X pour l’agression qu’il a subi la nuit du 21 janvier dernier, par quatre membres d’une "milice".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK