Sur les pages Facebook des grands médias, un commentaire sur dix est haineux

Sur les pages Facebook des grands médias français,  les politiques, personnalités médiatiques et journalistes sont particulièrement ciblés
Sur les pages Facebook des grands médias français, les politiques, personnalités médiatiques et journalistes sont particulièrement ciblés - © Christophe SIMON

Sur les pages Facebook des grands médias français, un commentaire sur dix contient des propos haineux, les politiques, personnalités médiatiques et journalistes étant particulièrement ciblés, selon une étude commandée par le Secrétariat d'Etat chargé du Numérique. En ce qui concerne la page Facebook RTBF Info, 12% des commentaires (sous les articles ou vidéos) sont retirés car ils contiennent des injures, des propos racistes, diffamatoires ou illisibles,...

Cette étude réalisée par Netino (Webhelp) porte sur l'analyse d'un échantillon de 10.870 commentaires publics publiés sur 24 pages Facebook de grands médias français pendant le mois de mars.

Selon ce panorama, près de la moitié des propos haineux (45,2%) relèvent de "l'agressivité générique" (exemple cité : "On s'en fout de cette merde").

L'appartenance religieuse cristallise 3,5% des propos haineux

Viennent ensuite les attaques contre les personnalités publiques qui représentent près d'un tiers des propos haineux (31,8%).

Les attaques contre l'origine ethnique et la couleur de peau comptent pour 6,5%, la discrimination sociale représente 5,5% de ces commentaires et l'appartenance religieuse, notamment à l'Islam, cristallise 3,5% des propos haineux.

On doit mettre fin à cette impunité!

Sexisme (1,6%), discriminations diverses (1,6%), discrimination régionale (1,5%), propos sur l'orientation sexuelle (1,2%) et discrimination physique (0,6%) viennent clore ce triste panorama.

"Contenus racistes, antisémites, haineux, sexistes ... : on doit mettre fin à cette impunité ! En faisant retirer ces contenus le plus rapidement possible et en se donnant la capacité de poursuivre les auteurs de ces propos insoutenables !", a commenté Mounir Mahjoubi, le secrétaire d'Etat (français) au Numérique. Cette mission s'intègre dans le cadre d'un nouveau plan contre le racisme et l'antisémitisme lancé en mars.

Si l'on se penche sur les statistiques de la page Facebook RTBF Info, on peut voir que sur une base annuelle, 12% des commentaires sont retirés (36.816 commentaires retirés pour 237.469 commentaires acceptés en un an). Les raisons pour lesquelles ces commentaires sont retirés par notre service de modération sont multiples: insulte, agression, racisme, vulgarité, message illisible, blague, message diffamatoire, illégal, doublon, injure sur religion, spam, lien vers un site prohibé,...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK