"Sudpresse remplit-il les conditions d'octroi des aides à la presse?", s'interroge l'AJP

"Sudpresse remplit-il les conditions d'octroi des aides à la presse?", s'interroge l'AJP
"Sudpresse remplit-il les conditions d'octroi des aides à la presse?", s'interroge l'AJP - © YVES BOUCAU - BELGA

Le site satirique Nordpresse a annoncé avoir porté plainte au pénal pour incitation à la haine contre le média qu'il parodie, Sudpresse. En cause: la Une de l'édition de mercredi dernier titrant "Invasion de migrants, la côte belge menacée".

Déjà 475 plaintes pour cette seule Une

Mais ce n'est pas la seule. Pas moins de 475 autres plaintes, essentiellement de citoyens, ont également été introduites auprès du Conseil de déontologie journalistique (CDJ), pour cette seule Une de mercredi. Ce nombre de plainte est une première, assure Martine Simonis, secrétaire nationale de l'Association des journalistes professionnels (AJP).

Elle appelle le ministre francophone des Médias, Jean-Claude Marcourt (PS), à s'interroger quant aux éventuels sanctions financières qui, comme elle le rappelle, existent d'ores et déjà dans le processus d'octroi des aides à la presse.

"Il y a bien entendu une liberté de la presse et une liberté d'opinion, mais on a aussi des législations dans ce pays. Et notamment tout ce qui concerne le racisme et l'incitation à la haine, c'est interdit. La liberté de la presse s'arrête donc là", commente-t-elle.

"Flirter tout le temps avec cette frontière-là, c'est évidemment dangereux, ajoute-t-elle. Je pense que la solution réside aussi dans le groupe Rossel, qui doit décider ce qu'il fait avec un de ses quotidiens."

Si les conditions ne sont pas remplies, "il faut en tirer les conséquences"

Faudrait-il dès lors conditionner les aides à la presse à une charte de bonne conduite, à des pratiques éthiques ? "C'est déjà le cas et c'est ça qui est extraordinaire, répond Martine Simonis. Dans les critères d'octroi des aides à la presse, il y a une phrase qui dit qu'il faut 'respecter la déontologie'."

"Avec autant de condamnations par le conseil de déontologie, il faudrait se poser des questions sur Sudpresse : est-ce que Sudpresse remplit les conditions d'octroi des aides ? Et si ce n'est pas le cas, il faut en tirer les conséquences."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK