Stéphane Bourgoin, "spécialiste des tueurs en série" multi-invité dans les médias, ne serait-il qu'un mythomane ?

Stéphane Bourgoin, "spécialiste des tueurs en série" multi-invité dans les médias, ne serait-il qu'un mythomane ?
Stéphane Bourgoin, "spécialiste des tueurs en série" multi-invité dans les médias, ne serait-il qu'un mythomane ? - © Tous droits réservés

La tête de Stéphane Bourgoin vous dit certainement quelque chose, c’est ce que l’on appelle dans les médias "un bon client". L’homme se présente comme écrivain, conférencier, il publie régulièrement des livres et réalise des documents audiovisuels autour des tueurs en série et du profilage criminel.

Dans une série de vidéos relayées par le site arrêt sur images, on découvre le travail réalisé par une chaîne YouTube qui s’est attelée à vérifier dans le détail, les anecdotes souvent trash et les récits autobiographiques de Stéphane Bourgoin, "spécialiste des tueurs en série" multi-invité dans les médias francophones.

Le très avare en anecdotes, Stéphane Bourgoin s’est inventé entre autres une rencontre avec le plus célèbre des tueurs en série, Charles Manson, une carrière de footballeur professionnel, une vie aux Etats-Unis ou sa femme serait morte victime d’un tueur en série. En fait, révèle cette enquête, il s’est attribué des expériences racontées par d’anciens "profilers" et agents du FBI comme celle très récente ou il se vantait d’avoir inspiré "mots pour mots" dit-il, un personnage de la série Netflix "Mindhunter". Une série à succès qui raconte la vie d’enquêteurs américains du FBI chargés d’interroger les tueurs en série.

La chaîne YouTube "4e Œil Corporation" propose une série de dix vidéos. La chaîne dissèque longuement, précisément et implacablement le curriculum de Stéphane Bourgoin, qui se présente en France depuis des années comme un "spécialiste des tueurs en série".

"Si, sur la forme, les vidéos ne sont pas d’une grande qualité (avec notamment un logo et des musiques de fond qui rappellent parfois l’esthétique conspirationniste), le travail d’enquête est sérieux" expliquent nos confrères d’arrêt sur images.

Une histoire qui en rappelle une autre, en Angleterre

Paul Harrison, auteur de livres sur les tueurs en série en Anglettre fut accusé en 2019 d’avoir inventé de prétendues interviews avec des tueurs en série, notamment Ted Bundy, Jeffrey Dahmer et Charles Manson.

L’auteur de plus de 33 ouvrages, un ancien policier britannique qui affirmait avoir aidé l’Unité des sciences comportementales du FBI à Quantico en tant que "profileur criminel expérimenté", selon le Guardian. Après une enquête fouillée des médias britanniques celui-ci avait du jour au lendemain, retirer de la vente son dernier ouvrage et supprimé tous ses comptes des médias sociaux.

Peu de temps plus tard, il fit paraître ses excuses sur Facebook : "J’ai laissé tomber tout le monde, je suis désolé."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK