Star Wars XI : Disney prévient les personnes épileptiques des risques de certaines scènes du film

Star Wars : the rise of skywalker est le dernier opus de la saga.
Star Wars : the rise of skywalker est le dernier opus de la saga. - © Alberto E. Rodriguez - AFP

Alors que le prochain " Star Wars : The Rise of Skywalker " devrait sortir d’ici deux semaines, les studios Disney et la Epylepsy Foundation mettent en garde les personnes souffrant d’épilepsie face à certaines images stroboscopiques qui pourraient provoquer des crises chez des personnes photosensibles.

Ils proposent de disposer des affiches de mise en garde, dans les salles obscures.

" Le film contient plusieurs séquences avec des images et des lumières clignotantes prolongées qui peuvent affecter les personnes atteintes d’épilepsie photosensible ", explique le communiqué.

Quelques recommandations

La Epylepsy Foundation va même plus loin et établit une liste de recommandation pour les personnes photosensibles qui souhaiteraient aller voir le dernier volet de la saga Star Wars.


Lire aussi : Hugo, 16 ans, épileptique: "J'ai du mal à me concentrer en classe"


En effet, les personnes souffrant d’épilepsie peuvent, par exemple demander à un ami d’aller visionner le film en premier et " vous pouvez lui demander de vous accompagner ensuite pour vous alerter quand une scène contient des images stroboscopiques ". Enfin, " vous pouvez enseigner à votre ami les gestes simples de premiers soins afin qu’il puisse vous aider en cas de crise ", à savoir mettre la personne dans un environnement sécurisé (dégager les objets dangereux autour d’elle lorsqu’elle tombe au sol) et mettez la personne en position latérale de sécurité.

Pour rappel, souligne le communiqué, " pour environ 3% des personnes atteintes d’épilepsie, l’exposition à des lumières clignotantes à certaines intensités peut déclencher des crises. Cette condition est connue sous le nom d’épilepsie photosensible et elle est plus fréquente chez les enfants et les adolescents ".

La bande annoncede Star Wars IX

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK