Sputnik, la radio russe qui vient de s'installer à l'ombre du Capitole

Au coeur du pouvoir, à Washington, à quelques mètres du Capitole, une radio financée par le gouvernement russe vient de s'installer. Et dans le contexte de l'enquête sur les liens entre Donald Trump et la Russie, l'arrivée de ce nouveau média fait réagir.

A Washington, le capitole, c'est le centre névralgique du pouvoir législatif américain. Mais à quelques pas de là, on trouve désormais une radio d'état russe : Spoutnik. Elle a commencé à émettre le 1er juillet sur 105.5 FM.

Avant, on ne pouvait l'entendre que sur internet. Désormais ici en radio, on débat des relations entre Russie et Etats-Unis, mais avec un point de vue russe: "La plupart du temps, dans les médias généralistes, vous trouvez des personnes qui suivent les lignes de l'establishment, explique un des journalistes. Moi et mon collègue, nous essayons de donner un autre point de vue. Nous ne voulons pas juste être différents, mais nous sommes un peu populistes et contre l'establishment. Nous essayons de voir le monde différemment".

"On n'est pas des espions"

Offrir un autre point de vue, c'est le discours classique que tiennent les médias pro russes. Ainsi, selon les journalistes ici, la Russie n'est pas intervenue dans le processus électoral américain. "Soi-disant, nous sommes tous des espions ici, et nous avons placé monsieur Trump comme président des Etats-Unis. En fait, si nous avions ce pouvoir, je pense que nous serions très mal payés".

Ils réfutent donc les rapports des agences de renseignements américaines au sujet des hackers russes. Ils ne sont pas tous pro-trump, mais critiquent plus volontiers le camp démocrate: "J'ai récemment discuté ici avec un professeur qui disaient que les gens veulent entendre des informations qui les concernent. Et le problème selon moi, avec les démocrates, c'est qu'ils commettent une énorme erreur, ils ne vont pas gagner les élections de mi-mandat car ils ne parlent pas de leur problèmes aux gens".

Spoutnik veut aussi développer un show matinal. La radio a de l'ambition et entend bien se développer aux états-unis.
 

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir