Sous pression, Facebook durcit le ton et va interdire davantage de types de messages haineux

Sous pression, Facebook durcit sa politique de modération des contenus
Sous pression, Facebook durcit sa politique de modération des contenus - © Belga

Facebook a pris un tournant vendredi sur la modération des contenus: il va durcir sa politique. Le réseau social va interdire davantage de types de messages haineux dans les publicités et prévoit d'ajouter des avertissements aux publications problématiques qu'il laisse en ligne.


A lire aussi : Une enquête ouverte après des commentaires racistes sur Facebook: que peut-on dire (ou pas) sur les réseaux sociaux?


La plateforme retirera désormais les publicités qui affirment que les personnes de certaines origines, ethnies, nationalités, genre ou orientation sexuelle représentent une menace pour la sécurité ou la santé des autres, a indiqué le patron Mark Zuckerberg dans un discours sur son profil Facebook.

Le réseau fait face depuis plusieurs semaines à une pression croissante de la part de la société civile, ainsi que d'une partie de ses employés, utilisateurs et clients pour mieux réguler les contenus haineux. 

Mark Zuckerberg face à la commission européenne, le 17 février 2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK