Scarlet supprime dès ce vendredi la totalité des frais de roaming dans l'UE

Le coût de l'opération "sera compensé par les clients supplémentaires" que Scarlet espère attirer.
Le coût de l'opération "sera compensé par les clients supplémentaires" que Scarlet espère attirer. - © RTBF avec BELGA

L'opérateur de télécommunication Scarlet, filiale de Proximus, supprimera dès ce vendredi la totalité des frais d'itinérance (roaming) en Europe, a annoncé mercredi son managing direcor, Bruno Delhaise.

L'opérateur prend ainsi un an d'avance sur la décision européenne de supprimer, à partir du 15 juin 2017, les frais de roaming pour téléphoner, envoyer des SMS ou surfer au sein de l'Union européenne.

Premier opérateur à franchir le pas

"Nous avons constaté que les consommateurs ont peur d'utiliser leur GSM à l'étranger, 40% d'entre eux n'employant pas la fonction 'data' et 23% ne passant pas d'appel", a pointé Bruno Delhaise, selon qui Scarlet est le premier opérateur belge à supprimer totalement les frais d'itinérance.

"Certains opérateurs ont annoncé des baisses de tarifs. Chez Scarlet, nous avons décidé d'aller beaucoup plus loin et de supprimer la totalité des frais de roaming" au sein de l'Union européenne, avec toutefois une limite de 45 jours, a encore précisé le responsable.

Quant au coût de l'opération, "il sera compensé par les clients supplémentaires" que l'opérateur espère attirer, a-t-il ajouté sans avancer de prévision chiffrée.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK