Salon de l'auto: où est la limite entre draguer et harceler? (vidéo)

"Ce n'est pas la voiture qui m'intéresse mais vous": de l'aveu des hôtesses, c'est le genre de remarques qu'elles entendent régulièrement sur le Salon de l'Auto, qui se déroule en ce moment sur le plateau du Heysel. Mais où est la limite entre drague et harcèlement? C'est la question que pose le collectif "Would you react", avec une nouvelle vidéo en plein coeur de deux actualités: salon de l'auto et harcèlement, mais avec une ligne un peu différente de leurs précédentes productions.

Le principe du collectif, c'est en effet de simuler certaines situations en caméra cachée, pour observer les réactions du public, afin non de juger mais de lancer une réflexion. Ici, ce n'est pas la réaction du public qui est au centre de l'attention, mais bien celle des hôtesses, et leur ressenti livré une fois qu'on leur a avoué que le gros lourdaud qui venait de les aborder était un acteur.

Première constatation: malgré le lourd climat actuel, toutes les hôtesses ne réagissent pas négativement, et certaines le prennent avec le sourire "du moment qu'il ne me touche pas". Bref, la "tentative de drague" n'est pas encore punie de mort sociale. Mais le sujet montre aussi que si la demoiselle décline, il ne faut pas insister: c'est ça qui est surtout mal ressenti.

Déjà vue près de 90.000 fois, alors qu'elle n'a été mise en ligne que ce jeudi, la vidéo a au moins le mérite de lancer la discussion et le débat: plus de 700 commentaires ont déjà été postés sur You Tube. 

Créée il y a trois ans, la chaîne Youtube belge "Would you react?" compte aujourd’hui plus de 460.000 abonnés. Leurs différentes vidéos cumulées ont été visionnées près de 50 millions de fois, et leur vidéo sur le viol en rue compte à elle seule plus de 3 millions de vues....

"Would you react?", découvrez la chaîne qui dénonce les lâchetés ordinaires

La dernière vidéo de "Would you react?" sur les agressions dans le métro a déjà été vue plus de 400 000 fois alors qu'elle a été postée il y a seulement deux jours. Mais qui se cache derrière ces expériences sociales? Quelles sont les...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK