Sacha Baron Cohen piège un rassemblement d'extrême droite en se faisant passer pour un chanteur conspirationniste

Sacha Baron Cohen a encore fait fort ce week-end. L’acteur connu pour avoir incarné les personnages de Borat, Ali G, Brüno ou encore l’amiral-général Aladeen, s’est encore fait un petit plaisir en piégeant des participants à une manifestation proche de l’extrême droite.

Connu pour ses vidéos pièges, l’acteur a décidé cette fois de se faire passer pour un chanteur de "Bluegrass", (un style de musique country) lors d’un événement à Olympia près de Seattle. Il s’agissait en fait d’une manifestation intitulée "March for our rights" (Marchons pour nos droits) et qui rassemble des activistes pro-armes, proches des milieux d’extrême-droite.

Un concert déguisé en redneck

Même s’il était bien déguisé avec une barbe rousse et une salopette (voir la vidéo ci-dessus), le Seattle Times rapporte que plusieurs participants à la manifestation assurent qu’ils s’agissaient de Sacha Baron Cohen.

Un show de plus de 8 minutes pendant lesquelles l’acteur Britannique s’en est pris à tous les thèmes qui agitent les adeptes de thèse conspirationnistes. Parmi ces thèmes : Barack Obama, Hillary Clinton, le Dr Anthony Fauci, Bill Gates et l’Organisation mondiale de la santé, avec des références racistes à des sujets comme la "grippe de Wuhan".

Une blague qui passe mal pour les organisateurs

Une blague qui n’a pas plu à certains participants au rassemblement. Dans une autre vidéo (voir ci-dessous), on peut se rendre compte que des manifestants hurlent sur l’acteur en le traitant de "raciste". Les organisateurs comprenant la supercherie ont tenté de mettre fin au concert, mais ont été bloqués par la sécurité engagée par Sacha Baron Cohen. L’acteur a ensuite pris la fuite au vu de la colère d’une partie de la foule.

Allen Acosta, un des organisateurs de l’événement, a déclaré que quelques jours auparavant, il avait été contacté par un groupe appelé "Back to Work USA", qui lui a offert une aide financière et la sécurité pour le rassemblement.

Sacha Baron Cohen a souvent dénoncé de façon satyrique le racisme présent dans la société américaine. C’était déjà le cas notamment avec son personnage de Borat.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK