Rihanna, une artiste engagée aux 280 millions d'albums vendus

Retour sur les 13 ans de carrière d’une artiste militante.

Elle s’est offerte une place de marque parmi les icônes de la planète. En près de 15 ans de carrière, Rihanna, de son vrai nom Robyn Rihanna Fenty, s’est imposée parmi les artistes ayant vendu le plus d’albums de l’histoire grâce à des titres comme “Don’t Stop The Music“, “Umbrella“ ou encore “Only Girl“. Un succès porté par une passion de la musique remontant à l’enfance et une volonté de marquer le paysage musical dès son plus jeune âge. “J’ai toujours dit : quand j’aurai 18 ans je veux être chanteuse“, confiait-elle aux prémices de sa carrière. Un pari réussi, notamment grâce aux producteurs Evan Rodgers et Jay-Z, qui lui font signer ses premiers contrats en 2005. Son premier album, “Music of the Sound“, se vend à plus de 2 millions d’exemplaires et promet un succès mondial à l’artiste.

Une artiste engagée

Ce succès, Rihanna va l’utiliser pour défendre diverses causes et particulièrement l’accès à l’éducation pour les enfants défavorisés. Il y a 6 ans, elle fonde la Clara Lionel Foundation qui lutte pour l’accès à l’éducation et pour la bonne santé des enfants du monde. Militante, elle interpelle fréquemment plusieurs chefs d’États à ce sujet, dont Emmanuel Macron en 2017 qu’elle rencontre par la suite à l’Élysée. La même année, elle reçoit le prix de la fondation Harvard pour son action humanitaire dans le monde et popularise le t-shirt “We should all be feminists“ (nous devrions tous être féministes) qui deviendra iconique en pleine affaire Weinstein.

En 2018, elle a été nommée ambassadrice de son île natale, La Barbade. Aujourd’hui âgée de 30 ans, elle poursuit ses combats dans ses différents engagements. Pro-démocrate, elle a récemment interdit à Donald Trump d’utiliser ses chansons lors de ses meetings.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK