Référendum turc: que racontent vraiment ces vidéos censées prouver des fraudes?

Référendum turc: que racontent vraiment ces vidéos censées prouver des fraudes?
Référendum turc: que racontent vraiment ces vidéos censées prouver des fraudes? - © Tous droits réservés

Ce dimanche 16 avril, le référendum concernant le changement constitutionnel en vue de renforcer les pouvoirs du président a abouti à la victoire serrée du "oui". Une victoire du président Recep Tayyip Erdogan et de son parti l’AKP.

Cependant, suite à l’annonce de la décision du Haut-Conseil électoral de valider des bulletins non marqués du sceau officiel des autorités électorales, l’opposition, emmenée par les sociaux-démocrates du CHP et le parti pro-kurde du HDP, a très rapidement contesté les résultats et demandé une annulation de ceux-ci, dénonçant des "manipulations" et des irrégularités.

Outre l’opposition turque, la mission d’observation de l’OSCE et du Conseil de l’Europe a également dénoncé la campagne comme "inéquitable".

On le voit, la validité du scrutin reste un sujet de discorde entre les partisans et opposants d’Erdogan ainsi qu’entre ce dernier et les observateurs internationaux.

Trois vidéos qui ont fait le tour des réseaux sociaux

C’est dans ce contexte que l’équipe de factchecking de la rédaction de France24, les Observateurs, ont publié dès lundi un reportage en ligne dans lequel ils ont vérifié et commenté des documents vidéos publiés sur les réseaux sociaux et qui sont censés prouver des irrégularités dans le scrutin.

Il s’agit en fait de trois vidéos: 

La première est celle d’un bourrage d’urne présumé dans la province de MuS, à l'est du pays.

"Mehmet Koçlardan, un chef de village membre de l’AKP (le Parti pour la justice et le développement du président Erdogan, au pouvoir), accompagne un électeur dans l’isoloir. Ils ressortent tous les deux et déposent alors cinq bulletins d’un coup dans l’urne. L’homme qui filme tente de se faire discret", peut-on lire sur le site de France24.

Bourrage d'urne présumé à MuS en Turquie

La suivante est une vidéo tournée à Sorgun, dans la province d’Anatolie centrale de Yozgat, où l'on voit un membre du bureau de vote en train de faire voter une personne âgée à l'arrière d'une voiture. "C’est lequel? C’est 'oui'?", entend-on demander l'homme à la femme âgée qui lui répond 'oui'.

Une femme âgée vote depuis une voiture

Et enfin celle où l’on voit plusieurs bulletins être tamponnés à la chaîne, avant même qu’ils aient été utilisés.

"Sur cette vidéo, un assesseur tamponne à la suite des bulletins côté 'oui' ('evet' en turc). C‘est l'une des plus partagées, mais quelques inconnues demeurent", indiquent notamment les Observateurs.

Pour découvrir cet exercice de vérification des faits dans son intégralité, rendez-vous sur le site des Observateurs de France24.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir