Reddit veut interdire la publication de certains contenus sur ses forums

Reddit veut interdire la publication de certains contenus sur ses forums
Reddit veut interdire la publication de certains contenus sur ses forums - © Tous droits réservés

La plateforme en ligne américaine Reddit réfléchit à des moyens d'améliorer la civilité sur ses forums de discussion en interdisant d'y publier certains types de contenus, a indiqué jeudi son co-fondateur Steve Huffman.

"Nous annonçons aujourd'hui que nous envisageons une série de restrictions supplémentaires sur ce que les gens peuvent dire sur Reddit --ou au moins dire sur nos pages publiques", a-t-il dit lors d'une session de questions-réponses en ligne avec les utilisateurs.

Le site avait déjà interdit en début d'année la "pornographie non-consensuelle" (ou "porno vengeur"), où des images explicites sont publiées sans le consentement des personnes impliquées, souvent par des partenaires éconduits.

L'interdiction pourrait s'étendre au spam, aux discussions sur l'usage de drogues ou d'autres activités illégales, aux données privées des gens, et tout ce qui incite à la violence ou à faire du mal à quelqu'un, ou pourrait être considéré comme de l'abus ou du harcèlement, a détaillé la société jeudi.

Reddit, qui se décrit comme un forum où quelque 163 millions d'utilisateurs peuvent débattre en direct de sujets d'actualité, a été créé pour être non "pas un bastion de la liberté d'expression, mais plutôt un endroit où une discussion ouverte et honnête peut avoir lieu", a rappelé Steve Huffman.

"Quand Reddit a grandi, nous avons vu de nouveaux exemples de la manière dont un discours libre et débridé peut faire de Reddit un endroit moins agréable où se rendre, et peut même nuire à des gens en dehors de Reddit", a-t-il aussi souligné.

Reddit avait annoncé en fin de semaine dernière le départ de sa PDG Ellen Pao, recrutée seulement quelques mois plus tôt après avoir été renvoyée de la société de capital-risque Kleiner Perkins Caufield and Byers (KPCB), contre laquelle elle s'était lancée dans une bataille judiciaire très médiatisée, s'estimant victime de sexisme.

 


Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK