Récompensé à Cannes, Victor Polster avait "envie de raconter l'histoire de Lara"

Primé ce samedi au festival de Cannes avec la Caméra d'Or, qui récompense le meilleur premier film toutes catégories confondues, "Girl" met en scène Lara, une fille prisonnière du corps d'un garçon. Une ballerine interprétée par Victor Polster, 16 ans, récompensé par un prix d'interprétation dans la section "Un Certain Regard", qui était présent sur le plateau de notre JT de 19h30 ce dimanche.

Son réalisateur Lukas Dhondt "a auditionné 500 jeunes, filles, garçons et filles transgenres", explique le jeune acteur. "Il cherchait plusieurs qualités qu'il ne trouvait pas chez ces autres personnes", c'est via une audition de danse que Victor a été repéré, alors qu'il ne cherchait qu'à avoir une second rôle de danseur dans le film.

Un choix que n'a pas regretté Lukas Dhondt, qui affirmait que l'interprétation de Victor était "élégante et mature. Le genre est question de performance, nous avons tous du masculin et du féminin en nous. Je suis très fier de cette personne".

L'interprète de Lara explique ne pas avoir été effrayé par ce rôle féminin, dont l'histoire est bien réelle : "C'est une personne que j'admire beaucoup et une personne que j'avais envie de représenter".

Danseur depuis l'âge de 9 ans, l'acteur a du apprendre à danser sur la pointe des pieds en seulement 3 mois. "C'était une grande préparation mais qui a beaucoup aidé parce que ça a rendu ma manière de danser plus féminine et c'est ça qui a fait en sorte que mon jeu d'acteur soit plus féminin."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK