Real or fake? Une boîte de production australienne derrière des vidéos virales

Un couple attaqué par un lion, un homme aux prises avec un requin blanc, une femme qui manque de se faire frapper par la foudre : toutes ces vidéos sont fausses et pourtant elles ont été vues des dizaines de millions de fois.

C'est The Woolshed Company, une société australienne de production de vidéos, qui est à l'origine de ces vidéos virales rapporte The Guardian. Au total, huit de ces fausses histoires ont été créées en deux ans pour plus de 200 millions de vues tous médias confondus.

Une nouvelle forme de narration

L'objectif caché de la maison de production est en réalité de produire des vidéos capables de toucher un public très large en peu de temps et sans l'aide des médias traditionnels ou de la publicité, de raconter une histoire différemment tout en interrogeant le spectateur sur la véracité de ce qu'il voit.

En juin 2014, The Woolshed Company publie une vidéo d'un soi-disant dénommé Terry Tufferson qui fait une rencontre nez-à-nez avec un requin blanc, celle-ci comptabilise plus de 34 millions de vues.

La seconde vidéo montre un homme qui part faire un selfie à quelques mètres d'un tornade, elle a été commandé par Roadshow Entertainment pour promouvoir le film catastrophe "Into the storm".

Le réalisme des vidéos couplé au à leur côté spectaculaire leur permet d'exploser le nombre de vues. Les six suivantes ont été réalisées en partenariat avec Screen Australia qui a débloqué 100 000 dollars pour leur réalisation.

Ces nouvelles formes de narration ont pu prouver à quel point les médias actuels et les réseaux sociaux sont une force pour répandre de telles vidéos et notamment promouvoir les films de manière totalement différente.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK