Radio: durée d'écoute en baisse sur 10 ans pour un nombre d'auditeurs en hausse

Radio: durée d'écoute en baisse sur 10 ans pour un nombre d'auditeurs en hausse
Radio: durée d'écoute en baisse sur 10 ans pour un nombre d'auditeurs en hausse - © Tous droits réservés

Alors que le Centre d'information sur les médias (CIM) a quelque peu modifié sa méthodologie pour les études d'audiences début 2018, la RTBF a présenté jeudi une rétrospective portant sur l'évolution de ces statistiques ces dernières années en Belgique francophone, et plus particulièrement durant la période 2007-2017. Il ressort notamment des données dévoilées par le service public que la durée d'écoute quotidienne a baissé au cours de la dernière décennie alors que la population d'écoute a progressé.

La radio (tous médias confondus) a vu son nombre d'auditeurs hebdomadaires augmenter en Belgique francophone à 3.510.840 personnes (84% de la population) en 2017, soit une progression moyenne de 0,5% par an entre 2007 et 2017 (+170.746 auditeurs), a expliqué jeudi, lors d'une conférence de presse, Francis Goffin, directeur général des radios du service public. La RTBF a pour sa part connu une croissance de 18% (+292.124) sur cette période, pour s'établir à plus d'1,9 million d'auditeurs l'an dernier.

En termes de durée d'écoute pour la population totale, celle-ci est en recul depuis 10 ans. De 168 minutes quotidiennes en 2007, elle est ainsi passée à 147 minutes pour l'ensemble du média radio en 2017. Une tendance qui ne vaut pas pour la RTBF qui a elle gagné 7 minutes sur cette décennie pour ses cinq antennes.

Le multiplateforme positif

Outre cette évolution des chiffres d'audience et de durée d'écoute, Francis Goffin a également pointé les bénéfices apportés par la convergence audiovisuelle (visualisation de la radio en tv) initiée par la RTBF depuis septembre 2015. "Avant cette convergence, certaines craintes ont été émises quant aux possibles effets nuisibles pour l'un ou l'autre média mais cette déclinaison d'un même contenu sur plusieurs plateformes s'est avérée positive", explique le directeur, qui quittera sa fonction le 21 avril prochain, tout en restant consultant pour le service public.

Depuis la diffusion de la matinale de VivaCité sur la Une, ces dernières sont ainsi toutes deux devenues leaders dans leurs secteurs respectifs sur le créneau horaire 6h-11h du lundi au vendredi, là où le groupe concurrent RTL a légèrement reculé. La Une a progressé de 9,2% de part d'audience en 2014 à 24,5% en 2017. VivaCité a aussi connu une croissance, passant de 16,4 pc en 2014 à 19 pc en 2017.

Les différents chiffres ont été présentés alors que le CIM a récemment modifié sa méthodologie. Cette décision résulte notamment de l'interdiction par la Commission vie privée de l'utilisation d'un fichier d'adresses reprenant également un profil des répondants. Depuis la mise en place d'une étude unique en 2002, le CIM aura ainsi modifié sa méthodologie à deux reprises, entrecoupées par une période de stabilité de 2007 à 2017.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK