Découvrez Eliot, le chanteur montois qui représentera la Belgique à l'Eurovision

Qui est Eliot, le chanteur montois qui représentera la Belgique à l'Eurovision?
3 images
Qui est Eliot, le chanteur montois qui représentera la Belgique à l'Eurovision? - © Tous droits réservés

C'est Eliot qui représentera la Belgique lors du 64e concours Eurovision de la chanson, qui débutera le 14 mai prochain à Tel Aviv, en Israël. Si la chanson qui fera briller les couleurs belges est encore tenue secrète, Eliot Vassamillet de son vrai nom sera la voix belge à ce concours musical. Peu connu du grand public et sans grande expérience musicale, ce jeune Montois de 18 ans n'est pas inconnu des fidèles de The Voice.

La Belgique succèdera-t-elle à Israël en mai 2019 ? Rien n'est moins sûr mais on connaît en tout cas le visage de celui qui sera chargé d'essayer de s'emparer de la première place de l'Eurovision. Conformément à l'alternance voulue par la tradition entre Flamands et Wallons, c'est cette année à la RTBF qu'est revenu le choix de l'artiste chargé de chanter pour la Belgique lors de la compétition musicale multinationale. Une fois de plus, c'est à un ex-candidat du télécrochet The Voice qu'est attribuée cette responsabilité.

Je suis né à Mons, j'habite à Mons et je vais à l'école à Mons

Du haut de ses 18 ans, le jeune homme termine actuellement ses études secondaires au Collège Saint-Stanislas de Mons. C'est d'ailleurs dans le Hainaut que le chanteur a passé toute son enfance et qu'il vit encore aujourd'hui. "Je suis né à Mons, j'habite à Mons et je vais à l'école à Mons", nous confiait-il ce matin en studio.

The Voice: sa première expérience de la scène

Si le visage d'Eliot vous est familier, c'est sans doute que vous avez regardé la septième saison de The Voice puisqu'il y a fait un passage remarqué. Lors des auditions à l'aveugle et alors qu'il n'a que 17 ans, il interprète le titre High Hopes du groupe anglais Kodaline. Un morceau qui colle tout à fait au style qu'il affectionne puisqu'il le qualifie de "pop-rock".

Il convaincra tout de même deux coachs : BJ Scott et Slimane. Il choisira le premier qui l'emmènera jusqu'au premier prime en direct. Il confessera ensuite que cette expérience lui aura apporté "beaucoup de bonus". "Tant au niveau artistique que personnel, ça apprend beaucoup. À gérer son stress, à avoir confiance en soi,..." On espère donc que le jeune homme ne sera pas envahi par le stress au moment de se lancer sur la scène de Tel Aviv.

Multi-instrumentiste, Eliot Vassamillet a plongé dans la musique dès ses sept ans, en titillant les cordes d'une guitare. Il complète ensuite sa palette en apprenant le chant puis le piano qu'il pratique grâce à "des tutos sur Internet". Jouera-t-il d'un instrument dans la chanson qu'il présentera lors de l'Eurovision ? Rien n'est moins sûr et il faut encore attendre quelques semaines avant que son titre soit dévoilé.

Le leader de Roscoe à la composition

Tout comme pour le titre "City Light", qui a valu la 4e place à Blanche en 2017, c'est Pierre Dumoulin, le leader du groupe Roscoe, qui composera le morceau belge de 2019. "Dès que j’ai vu la prestation d’Eliot à son Blind, j’ai senti qu’il avait 'ce truc en plus' que je recherche chez un artiste, cette sensibilité et cette fêlure qui sont nécessaires pour transmettre l’émotion", a-t-il déjà déclaré.

"Si je pouvais percer dans la musique, ce serait super. En faire mon métier, ce serait encore mieux", répondait Eliot, évoquant ses ambitions après son éviction de The Voice. Nul doute que le coup de projecteur que représente l'Eurovision pourrait être un sacré coup de pouce pour le jeune homme, il suffit de voir le parcours de Loïc Nottet depuis sa participation en 2015.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK