Quand la télévision russe prépare la population à la 3e guerre mondiale

Quand la télévision russe prépare la population à la 3ème guerre mondiale
Quand la télévision russe prépare la population à la 3ème guerre mondiale - © Tous droits réservés

"10 conseils pour survivre à la WW3". Avec un peu d'ironie, ce pourrait être le titre de cette émission, longue de 5 minutes diffusée par une chaîne russe. Une longue séquence pleine de conseils pour survivre à la troisième guerre mondiale.

Après l’affaire Skripal et les menaces de Macron et Trump de balancer des missiles tous azimuts, autant se préparer à l’apocalypse. Et la séquence tourne très bien sur Youtube. On y voit le très sérieux présentateur télé de Rassiya-24 News, donner des conseils vitaux pour survivre à ce qui pourrait être la troisième guerre. 

Dans une Russie confrontée au doute, à un président au discours viril et aux vociférations de Donald Trump, les populations de l’Est ont toutes les raisons d’entendre ce genre de conseils. D'autant que le réseau de télévision 'Rassiya-24 News' estime les chances d'une guerre majeure assez élevées. La chaîne a donc fait œuvre de service public en réalisant un "bon à savoir" en cas de dérapage militaire.

À commencer par la nécessité de stocker de la nourriture dans un abri. "L'approvisionnement alimentaire dont vous avez besoin implique des priorités " intime le présentateur. Un stock d’urgence doit être constitué, qui contiendra des articles variés, avec "moins de bonbons et plus d'eau."

Le riz, c'est bon, les pâtes, c'est pas bon

Les téléspectateurs sont invités à donner la priorité au riz qui peut être conservé jusqu'à 8 ans. La farine d'avoine tiendra, elle,  3 à 7 ans. Mais oubliez le sarrasin qui ne se conserve qu’une année. On apprend encore que la viande résiste à 5 ans de mise en boîte, contre 2 ans seulement pour le poisson. Le sel fait également partie des aliments incontournables. Mais, curieusement, pas les pâtes, décriées par les experts "survivors" russes.

De l'eau, mais pas de chocolat

Mais tout cela ne servira à rien sans un grand stock d’eau. Mauvaise nouvelle, le chocolat ne fait pas partie de la liste. Car s’il fournit de l’énergie, il donne aussi soif. Ce qui serait un mauvais calcul si l’on veut pouvoir (sur)vivre des années enfermés dans un bunker en attendant que le nuage nucléaire laisse à nouveau darder les rayons du soleil. Une question quand même: où trouver les bunkers? Le présentateur parle de grandes surfaces, des piscines couvertes, etc. Ce catalogue alimentaire devrait être utile pour tous les habitants de la terre. Les Américains y ajouteront sans doute leur AR-15 équipé de quelques chargeurs.

Que pensent les Russes de tout cela?

Ce message apocalyptique semble pourtant laisser une partie de la population russe de glace. Les commentaires sur YouTube vont tous dans le même sens: "pourquoi chercher à survivre quelques mois de plus que le reste de la population. Et devoir s’entre-dévorer pour un litre d'eau?"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK