"Qu'ils aillent se faire…": sous les traits de Chouchou, Gad Elmaleh répond aux accusations de plagiat

C'est la chaîne Youtube  #CopyComic qui avait publié, le 28 janvier, une vidéo où les sketches de l'humoriste étaient opposés à ceux d'autres orateurs
C'est la chaîne Youtube  #CopyComic qui avait publié, le 28 janvier, une vidéo où les sketches de l'humoriste étaient opposés à ceux d'autres orateurs - © Tous droits réservés

Gad Elmaleh copie-t-il les sketches d’humoristes populaires aux Etats-Unis ? C’est en tout cas la rumeur qui circule depuis la publication de plusieurs vidéos comparant frontalement les répliques de l’humoriste avec ses homologues américains. Ce jeudi, le principal intéressé a adressé une réponse à ces rumeurs, n’hésitant pas à reprendre le costume et les mimiques de l’un de ses rôles les plus populaires.

« Coucou mes amours, coucou mes emmerdes », lance le comédien, affublé de sa perruque, de maquillage et d’un peignoir blanc en introduction de la vidéo publiée sur Twitter. « S’il y a une personne au monde qui doit s’insurger qu’on la plagie, c’est Chouchou. »

« Aujourd’hui, j’ai un message, où que tu sois et qui que tu sois, […] si un jour avec les réseaux sociaux, ton cœur a saigné ou a pleuré, sois fort. Parce que les réseaux sociaux, ce n’est pas la vie et la vie, c’est pas les réseaux sociaux. Et le haineux, on va leur dire. Qu’ils aillent tous se faire bien… cajoler », poursuit Gad Elmaleh avec l’accent qui a rendu son personnage célèbre.

C'est la chaîne Youtube  #CopyComic qui avait publié, le 28 janvier, une vidéo où les sketches de l'humoriste étaient opposés à ceux d'autres orateurs. Le trouble apparaissait dans la formulation des phrases qui étaient parfois identiques à celles d’humoristes anglo-saxons comme George Carlin ou Steven Wright.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK