Pukkelpop festival: la vie dans les backstages

Derrière la main stage, la scène principale du Pukkelpop, les coulisses ressemblent à un petit village pour les artistes, les managers, les techniciens de scène, les journalistes,... On y trouve des centaines de personnes de tous les horizons et de nationalités très diverses. "Nous sommes venus spécialement d'Afrique du Sud pour découvrir comment le festival fonctionne", nous explique un organisateur de concert.

Pour pénétrer dans cet univers "backstage", il faut bien sûr les accréditations adéquates. Les artistes sont ceux qui ont les accès les plus étendus. Pendant que les foules se déchaînent, il règne en coulisses une atmosphère de travail. Du contrôleur de pass aux conducteurs de tour bus, les différents profils s'organisent et cohabitent pour quelques jours.

Au centre des attentions, il y a les artistes. Souvent sollicités, ils passent en général la plupart de leur temps pour la promo d'une tournée, d'un nouvel album,... Stress, attente et concentration, il n'est pas toujours simple de vivre en permanence dans ces backstages. Surtout, lorsque l'on vient de passer de longues heures dans un car pour rejoindre un lieu de festival. "Cela peut te donner un sentiment de claustrophobie", nous confie Edward Lay, le batteur du groupe Editors.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK