Protection des données : choisir d'être pisté ou non, comment fonctionne la nouvelle fonctionnalité d'Apple ?

A partir de lundi, tous les utilisateurs des produits Apple tels que l’iPhone, l’iPad ou encore Apple Tv auront le choix, pour chaque application, entre accepter ou refuser d’être suivis à la trace, grâce à la fonctionnalité de la transparence du suivi des applications (ATT) intégré à la dernière mise à jour d’Apple. Cela concerne donc les systèmes d'exploitation iOS 14, iPadOS 14 et TVOS 14.

La transparence du suivi des applications, appelé également ATT, est un nouveau cadre de protection de la vie privée pour les propriétaires d’appareils Apple. Un changement pour les utilisateurs mais aussi pour les développeurs.


►►► À lire aussi : Dès lundi, vous pourrez choisir sur votre iPhone d’être pisté ou non, et ça inquiète Facebook


Et oui, pour proposer des mises à jour des applications sur l’Apple Store, les développeurs devront impérativement fournir des informations sur certaines des pratiques de collecte de données de l’application en question et devront, comme nous venons de le mentionner, demander aux utilisateurs l’autorisation de les suivre sur les applications et sites web appartenant à d’autres entreprises. En d’autres termes, l’utilisateur pourra choisir sur ses appareils d’être pisté ou non.

Description obligatoire sur l’AppStore

L’Apple store aide les utilisateurs à mieux comprendre les pratiques de confidentialité d’une application. Sur la page "produit" de chaque application, les utilisateurs peuvent retrouver toute une série d'informations comme les types de données qu’une application peut collecter et si ces dernières sont utilisées pour les suivre ou sont liées à leur identité ou à leur appareil.

Demander l’autorisation de suivre

Dans un deuxième temps, dès que vous ouvrez ou télécharger une application sur votre appareil, une notification s’affiche. Cette notification c'est "la demande d'autorisation de suivre". il s'agit donc savoir si l'utilisateur souhaite être suivi sur des applications et des sites web tiers.

Le suivi fait référence à l’acte de lier les données d’utilisateur ou d’appareil collectées à partir d’applications, de sites web ou de propriétés hors ligne d’autres entreprises à des fins de publicité ciblée ou de mesure de la publicité. Le suivi fait également référence au partage des données des utilisateurs ou des appareils avec des courtiers en données.


►►► À lire aussi : Facebook accuse Apple de nuire aux petites entreprises avec ses mesures de transparence


"Nous vous encourageons à vérifier l’implémentation d’AppTrackingTransparency dans votre application dès que possible. Sans l’autorisation de l’utilisateur, vous ne serez pas autorisé à les suivre et la valeur de l’identifiant publicitaire de l’appareil sera entièrement composée de zéros", pouvons-nous lire sur le site d'Apple.

3 images
© Apple

Un processeur plus intuitif

L’ATT vise à rendre le processus de protection de la vie privée plus intuitif pour les consommateurs qui n’avaient pas facilement accès aux détails techniques de ce qu’ils validaient ou non.

On pourrait comparer l’ATT à une étiquette nutritionnelle dans un supermarché. Mais au lieu de connaître la classe nutritionnelle d’un aliment, les propriétaires d’appareils Apple apprennent concrètement qui va posséder leurs données et donc une meilleure protection de la vie privée.

Sur le même sujet: Matin Première du 22/02/2021

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK