Près de 36.000 personnes ont assisté aux "Festivals de Wallonie"

Près de 36.000 personnes ont pu profiter sur l'ensemble du territoire wallon et bruxellois, de juin à octobre, de sept festivals et 140 concerts durant les "Festivals de Wallonie". Ces sept festivals axés sur la musique classique ont mis cette année les claviers à l'honneur.

Les organisateurs se sont félicités de ce succès: "(Ce résultat) témoigne, une fois de plus, de la vitalité (avec un taux global de fréquentation de 81%), de l'utilité et de la nécessité d'une telle fédération dans le paysage musical actuel", indiquent-ils.

Durant les différents événements musicaux, le piano était bien sûr au rendez-vous, mais aussi le clavecin, le carillon, le kalimba, l'accordéon, le célesta, les vibraphones ou xylophones, les marimbas ou encore l'orgue.

Pour mettre la thématique en exergue, les "Festivals de Wallonie" se sont associés au talent de trois artistes: l'accordéoniste et bando­néo­niste belge Manu Comté, le bandonéoniste français William Sabatier et le compositeur belge Pierre Bartholomée.

En s'associant, les différents festivals œuvrent ensemble à une plus grande accessibilité de la musique, essentiellement classique, pour tous les publics. Ainsi, la création à destination des familles 'Momo ou l'étrange histoire des voleurs de temps et de la jeune enfant qui rendit aux hommes le temps volé' a été jouée sept fois cet été et cet automne, réunissant à elle seule un public de 3.200 personnes.

Les "Festivals de Wallonie" se sont déroulés dans 32 Villes et communes de Wallonie et de Bruxelles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK