Pour sa 30e édition, le festival de Dour dévoile un nouveau site

La grande nouveauté de cette édition réside dans l'aménagement du site.
La grande nouveauté de cette édition réside dans l'aménagement du site. - © Dour Festival - laetitiasd.be

Avec plus de 200 noms, l'affiche de la 30e édition du Dour Festival est prête à enchanter les milliers de festivaliers qui se rendront dès mercredi 11 juillet et jusqu'à dimanche 15 juillet dans la ville hennuyère, proche de la frontière française.

La première édition du festival, en 1989, avait rassemblé quelque 1500 spectateurs sur une seule scène. En 2017, ce ne sont pas moins de 242.000 personnes qui ont foulé la Plaine de la Machine à Feu sur cinq jours et sur sept scènes. Petit à petit, le rendez-vous hennuyer s'est imposé sur la carte des plus grands festivals européens.

The Chemical Brothers, Soulwax, Booba, Mura Masa, Paul Kalkbrenner, Nekfeu, Beth Ditto, the Creator, Alt-J... Plus de 200 artistes confirmés, alternatifs et/ou émergents se produiront sur sept scènes aux univers variés lors de cette édition 2018. Déjà ce mercredi, pas moins de vingt performances sont attendues dont celle de la Louvaniste Selah Sue qui foulera pour la 3e fois le festival dourois.

La grande nouveauté de cette édition réside dans l'aménagement du site. "Pour la 30e édition, il fallait quelque chose d'osé et de fort", indiquent les organisateurs du Dour Festival. "Nous avons décidé de déplacer les scènes vers de nouvelles prairies, toujours à Dour. Nous traversons simplement la grande route pour nous installer au pied des éoliennes, l'esprit de la Machine à Feu veillera donc toujours sur le festival. Ce nouvel espace est plus confortable tant pour les festivaliers que pour les riverains, et est plus adapté aux attentes sans cesse plus exigeantes et légitimes des spectateurs et des campeurs."

Les changements sont également liées au contournement routier de Dour dont le nouveau tracé traverse une partie du site de la Machine à Feu et dont les travaux allaient compliquer trop fortement l'organisation du festival.

"Ce nouvel emplacement rapprochera ainsi les parkings du site, rendra plus fluide les accès et sorties des automobilistes et renforcera encore les mesures de sécurité pour recevoir les milliers de spectateurs dans les meilleures conditions possibles," ajoute l'organisation.

Le site, dont les scènes sont désormais au pied des éoliennes, a donc été complètement revu avec deux nouveaux chapiteaux, du nouveau plancher, davantage de sanitaires, des campings plus proches des concerts, de nouvelles zones de détente, un nouvel espace foodtrucks, de nouveaux décors et du mobilier tout neuf.

Alex Stevens, directeur artistique du Dour festival, nous a livré la recette du succès du festival de Dour. Ecoutez le reportage ci-dessous.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK