Pour la première fois depuis 1938, le journal Spirou a une rédactrice en chef

C'est une première : depuis 1938, soit depuis 80 ans, une femme n'a jamais été rédactrice d'aucun magazine BD en Belgique. Aujourd'hui, Florence Mixhel devient rédactrice en chef de Spirou. Elle a 36 ans et elle est diplômée de philologie romane. 

Cette jeune liégeoise connait bien le journal, elle y travaille depuis 11 années. Tout d'abord rédactrice, elle est devenue secrétaire de rédaction avant de devenir l'adjointe du précédent rédacteur en chef, Frédéric Niffle. Et aujourd'hui, la voilà devenue la première rédactrice en chef du journal Spirou. 

"Chez Spirou, on est une grande famille est moi, ce que j'aimerais, c'est qu'on agrandisse la famille. Que ce soit au niveau des lecteurs mais aussi au niveau des auteurs. Pour ça, on va essayer d'aller au-delà de la BD franco-belge et de s'internationaliser. On sait aussi que l'on vit dans l'air du temps et que les jeunes adultes sont sur les mobiles ou les tablettes. On va donc aussi aller vers ça", explique Forence Mixhel. . 

Dynamique, passionnée, généreuse, elle est très appréciée pour sa proximité avec les auteurs. Kid Toussaint, l'auteur de "Magic 7", fait partie de cette nouvelle génération, pour lui cette jeune rédactrice en chef va apporter un vent de fraîcheur au journal : "Plus que son genre, c'est son âge qui influence beaucoup. On est plus ou moins de la même génération, donc elle vraiment un regard assez neuf, plus ouvert comme le jeune lectorat d'aujourd'hui, elle est plus prête au mélange des genres"

Durant près de 80 années, tous ses prédécesseurs étaient des hommes aussi célèbres que Jean Doisy, Patrick Pinchart , Thierry Tinlot pour ne citer qu'eux une question s'impose, le monde de la bande dessinée est-il sexiste ?

"C'est vrai que c'est un monde qui a longtemps été dominé par les hommes. Mais maintenant, je crois que c'est un monde qui évolue comme la société. Et puis, au journal Spirou, on a toujours été une parité...après, c'était toujours un rédacteur en chef, mais il y avait toujours des femmes qui travaillaient avec le rédacteur en chef. Donc, ce n'était peut-être pas la personne que l'on voyait en premier, mais il y avait quand même des femmes qui travaillaient derrière. Et par rapport aux auteurs, on va certainement essayer de travailler avec plus d'auteurs femmes, mais je pense que c'est une volonté, pas seulement de ma part, c'est une volonté générale parce qu'il y a de plus en plus d'auteurs femmes qu'avant"

Florence Mixhel va donc devoir, comme tous les autres rédacteurs en chef, relever le défi et tout commencera par la réalisation du numéro le plus important de l'année : le Spirou de Noël.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK