Pluie de "zéro point", francophonie à l’honneur, 19e place belge et #cokegate : ce qu’il faut retenir de l’Eurovision 2021

C’est finalement l’Italie qui est sortie gagnante de la finale du concours Eurovision de la chanson dans la nuit de samedi à dimanche à l’Ahoy Arena de Rotterdam, aux Pays-Bas. Avec sa chanson "Zitti e buoni", le groupe Måneskin a obtenu 524 points et devance la France (499 points) ainsi que la Suisse (432 points).

Mais comme chaque année, ou presque puisque le concours n’a pas eu lieu, comme prévu, en 2020 à cause de la pandémie de coronavirus, le show a attiré de nombreux regards. Les curieux comme les fans de ce grand show télévisuel retiendront sans doute cette édition pour ses couleurs très francophones, sa pluie de zéro points décernés par le public ou encore pour le dispositif inédit mis en place en raison des conditions sanitaires.

2 images
Le classement final de l’édition 2021 du concours Eurovision de la chanson © Eurovision

Le "#cokegate"

L'image aura marqué la cérémonie et surtout attiré les regards suspicieux des fans sur les réseaux sociaux, le geste de Damiano David, membre du groupe italien vainqueur du concours, interprété par beaucoup comme l'inhalation d'un rail de cocaïne, est encore massivement partagé sur la toile au lendemain de l'événement. Bien que le principal intéressé ai démenti avoir consommé une quelconque substance, les accusations persistent accompagnées du hashtag "#cokegate".


►►► À lire aussi "Je ne prends aucune drogue": l’un des membres de Måneskin, vainqueur de l’Eurovision, répond à la vidéo polémique


La 19e place de la Belgique

Si on cite sans hésitation la prestation de Sandra Kim et de son tube "J’aime la vie" qui a raflé le titre en 1986, lorsqu’il s’agit de citer le palmarès belge au concours Eurovision de la chanson, on se souvient aussi sans hésiter des prestations de Loïc Nottet ou de Blanche qui avaient raflé la quatrième place du concours respectivement en 2015 et 2017.

Cette année, la Belgique représentée par Hooverphonic et sa chanson "The Wrong Place" a obtenu 74 points, 71 décernés par les jurys de chaque pays et 3 par le public. Un classement qui ne restera sans doute pas dans les mémoires de notre pays à ce concours musical mais qui reste toutefois respectable même s’il est bien loin du Top 5 que visait le groupe belge.

Les prestations impactées par le Covid

Les conditions sanitaires ont forcé l’événement, suivi chaque année par plusieurs millions de téléspectateurs, à se réinventer après son annulation en 2020. Quelque 3500 spectateurs, testés au préalable, ont été autorisés à assister aux demi-finales, à la finale et aux six répétitions générales. Cela représente 20% de la capacité de la salle de spectacle Ahoy Arena de Rotterdam.

Pendant toute la compétition, les candidats à l’Eurovision ont été enfermés dans une "bulle spéciale" et testés quotidiennement. Malgré cela, des cas de Covid-19 ont été signalés parmi plusieurs délégations, dont celle de l’Islande, qui a été contrainte de rester à l’hôtel et participer grâce à des vidéos enregistrées.

La francophonie à l’honneur

Si la chanson belge n’était cette année pas en français, ni désignée par les responsables de la partie sud de notre pays, la francophonie n’était pourtant pas en reste, tant dans sa représentation que dans le classement. Si c’est l’Italien qui l’a emporté, les prestations, en français dans le texte de la France et de la Suisse n’ont pas démérité.

"Voilà", de la française Barbara Pravi s’est hissée à la deuxième place de cette édition 2021 du concours musical avec 499 points tandis que "Tout l’univers" du suisse Gjon’s Tears a cumulé 432 points, lui valant la troisième marche du podium.

Le candidat suisse et la candidate française ne partent pas seulement avec leur honorable classement puisque le premier a reçu le prix de la meilleure composition, décerné par les médias accrédités, tandis que la seconde a été couronnée du titre de meilleure chanson mais a aussi été sacrée meilleure performance artistique par les commentateurs.

Mais la prestation suisse avait aussi sa petite touche belge puisque deux talents de la saison 8 du télécrochet The Voice Belgique figuraient parmi les choristes qui ont accompagné Gjon's Tears sur son titre. Il s'agit de Ola et Charlotte Forêt, connue pour son projet Charles, qui a également co-écrit le titre qui a représenté la Belgique.

Le titre présenté par Malte intitulé "Je me casse", dont seul le refrain était interprété dans la langue de Molière, s’est également hissé dans le top 10, arrachant la 7e place avec 255 points.

Plusieurs artistes boudés par le public

Terminer l’Eurovision avec zéro point du public lors de la traditionnelle remise des "twelve points" en fin de cérémonie est toujours une forme de honte, tant pour les artistes que pour les délégations qui les accompagnent. "Depuis que le système de vote additionne les votes du public à ceux du jury, il est quasiment impossible de repartir avec un zéro pointé de l’Eurovision", note 20 Minutes à ce sujet. Pourtant, un candidat a bien raflé ce goût de rien du tout ce samedi 23 mai, il s’agit du candidat britannique James Newman.

Mais au-delà de ce score qui a valu à la Grande-Bretagne la dernière place du classement, d’autres artistes ont été boudés par les téléspectateurs, malgré quelques points grappillés auprès des jurys nationaux. Ainsi, L’Allemand Jendrik, l’Espagnol Blas Canto et le Néerlandais Jeangu Macrooy ont également été récompensés du "zero point" lors de l’annonce des points remis par les téléspectateurs du concours, donnant lieu à une succession loufoque d’annonces ne bousculant pas le classement.

Extrait du JT de 13H00 :

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK