"Peut-on être plus hypocrite?": pourquoi le message royal de Noël a fait polémique en Flandre

"Peut-on être plus hypocrite?": pourquoi le message royal de Noël a fait polémique en Flandre
"Peut-on être plus hypocrite?": pourquoi le message royal de Noël a fait polémique en Flandre - © Tous droits réservés

Un petit détail en arrière-plan, qui fait passer l'essentiel de votre message à l'arrière-plan: c'est la conclusion du journal "De Standaard", qui dans ses éditions de ce mercredi se fait écho d'une polémique née en Flandre après la diffusion du message royal prononcé par le roi Philippe à la veille de Noël.

Ce qui a fait tiquer un certain nombre d'internautes flamands, c'est le... feu ouvert qui crépitait derrière le souverain. Et ce juste le lendemain de la présentation du "Green Deal", qui prévoit explicitement de mettre au moins 50% d'entre eux hors d'usage...

"Peut-on être encore plus hypocrite?" a ainsi twitté l'un d'eux. Ce que les twittos reprochent au roi, c'est d'avoir beaucoup parlé du climat dans son message de Noël, incitant les Belges à faire des efforts, mais en montrant le mauvais exemple. D'un point de vue du bilan carbone, les poêles à bois, les poêles à granules et les feux ouverts sont en effet considérés comme plutôt nocifs pour l'environnement. Et sont responsables de particules présentes dans l'air belge, nocives pour la santé.

Le Vlaamse Milieu Maatschappij (VMM), l'agence flamande pour l'environnement, avait justement demandé peu avant de ne pas allumer le poêle les jours où la qualité de l'air est mauvaise, expliquant que les chauffages au bois sont responsables de 35% des émissions totales de particules fines. 

"Un souverain assis devant un feu tout en rappelant à ses citoyens l'importance du climat: il y a plus délicat" conclut De Standaard.

La polémique semble surtout s'être limitée à la Flandre, et ne semble guère avoir franchi la frontière linguistique...

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK